Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

EUROPE

Athènes doit dévoiler son plan de sauvetage

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/05/2010

Le gouvernement grec s'apprête à détailler son plan de rigueur alors que les ministres des Finances de la zone euro doivent se réunir ce dimanche pour décider d'une éventuelle aide, qui pourrait s'élever à 120 milliards d'euros.

AFP - La Grèce dévoile son nouveau plan d'austérité draconien négocié en contrepartie d'une aide de plus de 100 milliards d'euros sur trois ans du FMI et de l'Union européenne, dont le déblocage sera débattu dimanche après-midi à Bruxelles par les ministres des Finances de la zone euro.

L'accord entre Athènes, l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) en vue du déblocage de l'aide financière à la Grèce en échange d'un très net durcissement de sa cure d'austérité a été conclu samedi soir, a dit à l'AFP une source du ministère des Finances.

Le Premier ministre grec Georges Papandréou doit annoncer dimanche matin, en conseil des ministres, les détails de l'accord.

M. Papandréou doit ouvrir à 06H30 GMT (09H30 locales) cette réunion par une allocution retranmise en direct par la télévision, pour "annoncer l'accord et en poser le cadre politique", selon des sources gouvernementales.

Sauf imprévu, son ministre des Finances Georges Papaconstantinou doit ensuite présenter les nouvelles mesures d'austérité exigées par le Fonds monétaire international et les partenaires européens d'Athènes, qu'il détaillera au cours d'une conférence de presse prévue à 08H30 GMT.

Menées depuis le 21 avril à Athènes par des représentants de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne (BCE) et du FMI, les négociations se sont poursuivies jusque tard samedi au ministère de l'Economie.

Les négociateurs se sont entendus sur "un texte commun présentant de manière détaillée les mesures et les modalités de l'aide", selon une de ces sources.

Ouvrant la voie au déblocage de 100 à 120 milliards d'euros sur trois ans pour aider le pays à faire face à une dette de près de 300 milliards d'euros, l'accord sera ensuite examiné par les ministres des Finances de la zone euro, réunis à Bruxelles à 14H00 GMT.

L'aval final devra être donné par les chefs d'Etat et de gouvernement, probablement le 7 ou le 8 mai.

Les nouvelles mesures, d'une sévérité jamais égalée en Europe, viennent durcir un cure de rigueur adoptée en mars pour résorber le décifit public grec qui a atteint en 2009 près de 14% du produit intérieur brut.

Elles inclueraient selon les médias grecs la suppression de deux mois de salaire sur 14 pour les fonctionnaires et autant de mois de pension pour les retraités du public et du privé, ainsi qu'une nouvelle hausse de 1 à 2 points de la TVA.

Les centrales syndicales ont déjà dénoncé ce plan, contre lequel 20.000 personnes ont manifesté samedi à Athènes et Salonique à l'occasion du 1er mai. Une grève générale dans le public et le privé, la troisième depuis fin février, est prévue mercredi.

L'aide à la Grèce faisait l'objet depuis février de laborieuses tractations, essentiellement du fait des réserves de l'Allemagne, qui a cédé face à la menace d'un défaut de paiement du pays et d'une contagion de la crise à d'autres pays de la zone euro.
 

Première publication : 02/05/2010

  • GRÈCE

    L'Eurogroupe devrait déclencher le plan d'aide à la Grèce dimanche

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Échauffourées en marge des cortèges du 1er Mai à Athènes et Salonique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)