Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Moyen-orient

Deux bombes font un mort et une centaine de blessés près de Mossoul

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/05/2010

Deux attentats visant la minorité chrétienne d'Irak ont fait un mort et une centaine de blessés près de la ville de Mossoul, à 400 kilomètres au nord de Bagdad. Une voiture piégée a notamment explosé près d'un bus qui transportait des étudiants.

REUTERS - Deux bombes ont explosé dimanche dans le nord de l’Irak, faisant un mort et une centaine de blessés, a rapporté la police irakienne.

Il semble s’agir d’une attaque visant spécifiquement la minorité chrétienne d’Irak.

Un voiture piégée a explosé près d’autobus transportant des étudiants, dans les environs de la grande ville de Mossoul à près de 400 km au nord de Bagdad. Cette explosion a été suivie d’une seconde. L’homme tué était un commerçant chrétien.

Les autobus avaient à leur bord des étudiants partis de la ville de Hamdaniya, essentiellement chrétienne et située à 40 km à l’est de Mossoul.

“C’étaient tous des étudiants chrétiens. Ils prennent des bus come ceux-là pour aller à l’université de Mossoul, depuis les périodes troublées où les chrétiens ont été pris pour cibles”, a expliqué Nissan Karoumi, maire de Hamdaniya.

Les insurgés sunnites, comme le réseau Al Qaïda, s’en prennent depuis des années aux chrétiens, aux yazidis, aux shabaks et aux autres minorités d’Irak, de même qu’aux chiites. Les chrétiens sont à peu près 750.000 dans le pays, ce qui représente une petite minorité pour une population totale de 30 millions d’Irakiens.

Mossoul, capitale de la province de Ninive, est au coeur de vieilles luttes entre les Arabes et la minorité kurde pour le contrôle des terres, du pouvoir et des richesses comme le pétrole.
 

Première publication : 02/05/2010

  • LÉGISLATIVES IRAKIENNES

    La commission électorale invalide l'élection de 52 candidats liés au parti Baas

    En savoir plus

  • IRAK

    Bagdad de nouveau frappée par une série d'explosions meurtrières

    En savoir plus

  • IRAK

    Bagdad annonce la mort des deux chefs de la branche irakienne d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)