Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

Amériques

BP s'engage à payer la facture de la marée noire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/05/2010

Alors que Barack Obama accentue la pression sur BP, la compagnie pétrolière responsable de la marée noire en Louisiane assure dans un communiqué publié ce lundi qu'elle paiera "tous les coûts nécessaires [...] de nettoyage".

AFP - La compagnie pétrolière britannique BP, exploitant de la plate-forme qui a sombré dans le Golfe du Mexique, paiera "tous les coûts nécessaires et appropriés de nettoyage" de la marée noire, a-t-elle assuré dans un communiqué publié lundi.

"BP assume la responsabilité de la réponse à la marée noire (...) Nous la nettoierons", affirme le groupe dans un communiqué publié sur un site internet dédié à la gestion de la catastrophe écologique.

Le président américain, Barack Obama, avait incriminé BP dimanche au cours d'une visite sur les côtes de Louisiane: "Que les choses soient bien claires: BP est responsable de cette fuite. BP paiera".

Le puits foré sous la plate-forme lâche chaque jour quelque 800.000 litres de pétrole en mer.

Le groupe s'engage par ailleurs "à payer toutes les demandes d'indemnisations légitimes et objectivement vérifiables pour des pertes et dommages liés à la marée noire", en citant notamment les dommages aux biens, les atteintes aux personnes et les pertes commerciales.

Selon le New York Times, la loi fédérale américaine limite à 75 millions de dollars la responsabilité de BP en cas de marée noire, en dehors des coûts de nettoyage.

Un fonds fédéral, abondé par une taxe sur le pétrole, pourrait couvrir jusqu'à 1 milliards de dollars de réparations, selon le quotidien américain.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de BP a déclaré ne pas être informé de cette limite de responsabilité fixée à 75 millions de dollars.

"Le message de BP est que le groupe est 'responsable de la réponse à la marée noire et couvrira les coûts'", a-t-il affirmé.

Selon l'agence d'évaluation financière Fitch Ratings, le nettoyage de la marée noire dans le Golfe du Mexique pourrait coûter de 2 à 3 milliards de dollars.
 

Première publication : 03/05/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Entre colère et résignation, les pêcheurs réclament de l'aide contre la marée noire

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    La responsabilité de la compagnie pétrolière BP pointée du doigt

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Comment les Américains tentent de protéger leurs côtes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)