Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Les "Dames en blanc" autorisées pour la première fois à manifester

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/05/2010

C'est une véritable petite victoire pour les "Dames en blanc", ces épouses et mères de prisonniers politiques : pour la première fois ce dimanche, lors de leur défilé hebdomadaire dans les rues de la Havane, la police n'est pas venue les inquiéter.

REUTERS - Les "Dames en blanc", épouses et mères de prisonniers politiques cubains, ont défilé dans les rues de la Havane lors de leur manifestation hebdomadaire dimanche sans être interrompues ni arrêtées par les forces de l'ordre.

Il s'agit d'une victoire pour le groupe d'opposition après plusieurs tentatives gouvernementales de museler ces femmes en dépêchant sur le parcours du cortège des partisans du pouvoir.

Comme elles le font depuis maintenant sept ans, les "Dames en blanc" se sont rassemblées à l'église de Santa Rita. Fleurs blanches à la main, elles ont défilé dans les rues du quartier huppé de Miramar. Il n'y a eu aucune arrestation.

Le cardinal cubain Jaime Ortega, à la tête de l'Eglise catholique cubaine, a indiqué aux journalistes qu'il avait demandé au gouvernement de ne pas réitérer les "évenements douloureux" des deux derniers dimanches. La semaine dernière, un groupe de partisans du gouvernement ont encerclé et pris à partie les femmes pendant près de sept heures.

En milieu de semaine, les autorités lui ont fait savoir que les femmes pourraient défiler dimanche sous certaines conditions. "Ce geste est une bonne chose", a estimé Ortega.

Cuba accuse les "Dames en blanc" d'être "des mercenaires" travaillant pour le compte des Etats-Unis et de l'Union européenne pour renverser le gouvernement communiste.

Les "Dames en blanc" défilent depuis l'arrestation d'un groupe de 75 opposants en 2003.

Première publication : 03/05/2010

COMMENTAIRE(S)