Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 03/05/2010

"J’ai payé" : Roman Polanski parle après 7 mois de silence

"J’ai exécuté une peine à la prison de droits communs de Chino, pas dans une prison de VIP" raconte Roman Polanski dans une grande opération de communication, la première depuis son arrestation il y a sept mois. A voir aussi : Faible mobilisation syndicale pour le 1er mai, Les enfants sont trop stressés, La mutuelle des fraudeurs du métro… LUNDI 3 MAI

 

Après de longs mois de silence, le cinéaste Roman Polanski parle pour se défendre, et son texte est notamment publié dans Libération, mais aussi sur le site internet de Bernard Henri Levy et dans d’autres quotidiens européens.
 
Roman Polanski explique que jusque là (« Depuis sept mois, le 26 septembre 2009, date de mon arrestation à l’aéroport de Zurich », il a laissé ses avocats parler). « Je ne peux plus me taire ».
 
Sa communication, publiée par Libération, s’appuie notamment sur trois arguments : J’ai payé,  La victime voudrait qu’on arrête, et Le procureur qui me poursuit est en pleine campagne électorale.
 
« Il y a trente-trois ans j’ai plaidé coupable, j’ai exécuté une peine à la prison de droits communs de Chino, pas dans une prison de VIP, qui devait couvrir la totalité de ma condamnation. A ma sortie de prison, le juge a changé d’avis et a prétendu que le temps passé à Chino n’était pas l’exécution intégrale de ma condamnation et c’est ce revirement qui a justifié mon départ des Etats-Unis. »
 
« Je ne peux plus me taire car la victime a été déboutée par la cour de Californie dans sa énième demande d’arrêter, une fois pour toutes, les poursuites à mon égard et pour cesser d’être harcelée chaque fois que l’on reparle de cette affaire. »
 
« Je ne peux plus me taire (…) le nouveau procureur qui a repris cette affaire et qui a demandé mon extradition est lui aussi en campagne électorale et a besoin de notoriété médiatique ! »
 
Et l’éditorial de Libération commente : Certains « rappellent, l’index levé, que les crimes, seraient-ils anciens, seraient-ils commis par des «people», méritent châtiment. (…) Mais c’est un mécanisme rigoureusement inverse est à l’œuvre ».
 
« Son seul crime, aujourd’hui, c’est la gloire qu’il a acquise par une oeuvre cinématographique mondialement respectée et qui en fait un gibier de magistrat en campagne électorale. »
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
 
 
Retraites : le gouvernement conforté après l'échec du 1er Mai, Le Figaro
 
Retraites : La mobilisation du 1er mai est un premier round, L’Humanité
 
1er mai : faux départ pour les mobilisations, Libération
 
Une journaliste de France Soir passe 24h en Burqa, France soir
 
Réussite scolaire : Des enfants sous pression, Le Parisien
 
Il s s’organisent pour Frauder, Le Parisien
 
Recueil de photos de Reporter sans frontière pour la journée de la Liberté de la Presse, rsf.fr
 
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 
Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

Et aussi : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 en devenant fan sur Facebook.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump contre la planète"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 29 mars : le déclenchement du Brexit, l’acquittement de Simone Gbagbo jugée pour crimes contre l’humanité par la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse française

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 29 mars : le début du Brexit, les programmes économiques des candidats à la présidentielle française passés au crible par...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse internationale

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 28 mars : le bras de fer entre Theresa May et Nicola Sturgeon, à la veille du déclenchement du Brexit, l’arrestation de...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse française

"Le mystère Fillon"

Au menu de cette revue de presse française du mardi 28 mars : la suite du mouvement social en Guyane, la convocation de Penelope Fillon par les juges, la contre-attaque de son...

En savoir plus

27/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump, honteux et confus"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 27 mars : la campagne pour le référendum en Turquie, les deux ans de l’intervention de la coalition emmenée par l’Arabie...

En savoir plus