Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au gabon, retour au calme mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Synapson, révélation de la scène électro tricolore

En savoir plus

L'ENTRETIEN

IBK : "Pas de troubles dans le nord du Mali mais des difficultés à Kidal"

En savoir plus

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 05/05/2010

L’Arizona ouvre la chasse aux immigrés clandestins

Une loi de l’Etat de l’Arizona sur l’immigration clandestine suscite la controverse. Elle permet à la police d’arrêter tout étranger en cas de "doute raisonnable" sur la légalité de son entrée sur le territoire. Certains craignent un contrôle au faciès, l'immigration mexicaine étant visée. La Maison Blanche a promis un contrôle de constitutionnalité sur le texte.

Dans la ville de Nogales, sur la frontière américano-mexicaine, plus de 80% de la population est d’origine latino. Nogales connaît tous les problèmes liés à sa position frontalière : malgré le mur qui sépare les deux pays, les immigrés clandestins arrivent à se frayer un chemin pour tenter de trouver un travail mieux payé qu’au Mexique.

La police de Nogales a ses méthodes bien rodées pour repérer d’éventuels clandestins. Comme l’explique le lieutenant Sergio Rosas, lui-même d’origine mexicaine : “Si on voit un jeune homme sauter par-dessus un mur, on peut se dire que ce n’est pas normal. Dans ce cas, on s’approche, on lui demande si on peut lui parler quelques minutes. On lui demande gentiment d’où il vient et où il va. Si ses réponses sont vraiment évasives, ça tend à confirmer notre pressentiment. Dans ce cas, on appelle la Border Patrol, et elle s’occupe des vérifications de son statut”

La personne peut tout à fait refuser de parler à l’agent de police ou de montrer ses papiers – dans la mesure où il n’a pas commis d’infraction. Et c’est la Border Patrol qui la reconduira à la frontière, si nécessaire.

Avec cette nouvelle loi, le policier, a non seulement le devoir de contrôler une personne d’apparence suspecte, mais il doit aussi le mettre en état d’arrestation. C’est donc le procureur, et non plus la Border Patrol, qui décidera du sort de la personne.

Cette loi est jugée sévère et inutile à Nogales. D’ailleurs, le lieutenant Sergio Rosas et ses collègues du Nogales Police Department nus confient qu’ils n’ont aucune intention de l’appliquer.

 

Nos invités :

  • Catherine WIHTOL DE WENDEN, directrice de recherche au CNRS (CERI), spécialiste de l’immigration
  • Laurence CUVILLIER, correspondante de France 24 au Mexique

 

Emission préparée par Kate Williams, Molly Hall et Marie Billon

Par Laurence CUVILLIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/09/2016 Libye

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

Parties filmer une milice soutenue par le gouvernement de Tripoli qui contrôlait alors plusieurs infrastructures pétrolières dans le nord-est de Libye, les équipes de France 24...

En savoir plus

23/09/2016 Royaume-Uni

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

Qui, de Jeremy Corbin ou d’Owen Smith, sera le prochain leader du parti travailliste britannique ? Réponse le 24 septembre. Ce jour-là, le Labour, réuni en congrès annuel à...

En savoir plus

22/09/2016 Vietnam

Le Vietnam en pleine mutation

Au Vietnam, si l'opposition politique reste muselée, l'économie décolle. Ces dernières années, le régime communiste s’est ouvert au capitalisme et aux investisseurs étrangers. Le...

En savoir plus

21/09/2016 Espagne

Pacte anti-corruption en Espagne : un grand ménage dans la classe politique?

La corruption des élus espagnols divise les partis politiques. Elle est l’une des principales causes du blocage institutionnel que connait l’Espagne. Personne ne veut s’associer...

En savoir plus

20/09/2016 Réfugiés

Vidéo : à Grande-Synthe, des ateliers de cuisine pour les migrants

À Grande-Synthe, dans le nord de la France, se trouve le premier camp humanitaire aux normes internationales sur le territoire français. Dans ce camp, près de 1 500 personnes,...

En savoir plus