Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 05/05/2010

L’Arizona ouvre la chasse aux immigrés clandestins

Une loi de l’Etat de l’Arizona sur l’immigration clandestine suscite la controverse. Elle permet à la police d’arrêter tout étranger en cas de "doute raisonnable" sur la légalité de son entrée sur le territoire. Certains craignent un contrôle au faciès, l'immigration mexicaine étant visée. La Maison Blanche a promis un contrôle de constitutionnalité sur le texte.

Dans la ville de Nogales, sur la frontière américano-mexicaine, plus de 80% de la population est d’origine latino. Nogales connaît tous les problèmes liés à sa position frontalière : malgré le mur qui sépare les deux pays, les immigrés clandestins arrivent à se frayer un chemin pour tenter de trouver un travail mieux payé qu’au Mexique.

La police de Nogales a ses méthodes bien rodées pour repérer d’éventuels clandestins. Comme l’explique le lieutenant Sergio Rosas, lui-même d’origine mexicaine : “Si on voit un jeune homme sauter par-dessus un mur, on peut se dire que ce n’est pas normal. Dans ce cas, on s’approche, on lui demande si on peut lui parler quelques minutes. On lui demande gentiment d’où il vient et où il va. Si ses réponses sont vraiment évasives, ça tend à confirmer notre pressentiment. Dans ce cas, on appelle la Border Patrol, et elle s’occupe des vérifications de son statut”

La personne peut tout à fait refuser de parler à l’agent de police ou de montrer ses papiers – dans la mesure où il n’a pas commis d’infraction. Et c’est la Border Patrol qui la reconduira à la frontière, si nécessaire.

Avec cette nouvelle loi, le policier, a non seulement le devoir de contrôler une personne d’apparence suspecte, mais il doit aussi le mettre en état d’arrestation. C’est donc le procureur, et non plus la Border Patrol, qui décidera du sort de la personne.

Cette loi est jugée sévère et inutile à Nogales. D’ailleurs, le lieutenant Sergio Rosas et ses collègues du Nogales Police Department nus confient qu’ils n’ont aucune intention de l’appliquer.

 

Nos invités :

  • Catherine WIHTOL DE WENDEN, directrice de recherche au CNRS (CERI), spécialiste de l’immigration
  • Laurence CUVILLIER, correspondante de France 24 au Mexique

 

Emission préparée par Kate Williams, Molly Hall et Marie Billon

Par Laurence CUVILLIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/02/2017 France

En France, une prime au retour pour inciter les migrants à rentrer

Depuis le début de l'année, plus de 13 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, déjà plus que l'an dernier à la même période. Mais ils sont aussi de...

En savoir plus

23/02/2017 Émirats arabes unis

Salon de l'armement à Abu Dhabi : les dépenses militaires n'ont jamais été aussi élevées

Le salon de l'armement IDEX, le plus important du Moyen-Orient, se tient actuellement à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Depuis plusieurs jours, les grandes entreprises du...

En savoir plus

22/02/2017 Cameroun

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

Depuis le 17 janvier, les zones anglophones du Cameroun sont privées d'Internet. C'est dans ces régions que des mouvements de contestation – notamment une grève des enseignants –...

En savoir plus

21/02/2017 Libye

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

Depuis plusieurs mois, l'Union européenne tente de fermer la route de la Méditerranée centrale empruntée par des dizaines de milliers de migrants et de candidats à l'asile. Pour...

En savoir plus

20/02/2017 États-Unis

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

Aux États-Unis, dans le Dakota du Nord, les membres de la tribu indienne de Standing Rock tiennent tête aux multinationales du pétrole et aux forces de l'ordre depuis plusieurs...

En savoir plus