Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pologne : le gouvernement défie l'UE avec ses réformes de la justice

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand méchant zouk" rend hommage à Patrick Saint-Éloi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Les marchés prudents après la victoire d'Angela Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le crépuscule d'Angela Merkel"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Sénat résiste à la vague Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Enfermer la femme, c'est s'emprisonner soi-même"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Tajani : "Le référendum catalan est illégal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Macron signant les ordonnances : une mise en scène "à l'américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'île Maurice dépassée par le trafic de drogue

En savoir plus

Amériques

Google ouvrira sa librairie en ligne d'ici à la fin du mois de juillet

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/05/2010

Le géant de l'Internet a annoncé qu'il envisageait de lancer sa librairie virtuelle d'ici à la fin de juillet. Google Editions viendra concurrencer Kindle, la plateforme d'Amazon, riche de plus de 500 000 titres.

AFP - Le groupe internet Google a annoncé mardi qu'il allait commencer à vendre des titres de livres numérisés d'ici à la fin juillet, avec l'accord des éditeurs et sans attendre que la justice tranche sur la solution trouvée avec certains acteurs du secteur sur des oeuvres tombées dans le domaine public.

Cette librairie virtuelle, baptisée Google Editions, "sera sans préférence d'appareil et lancée d'ici à la fin juillet", a indiqué un porte-parole de Google, Gabriel Stricker.

Cette annonce signifie que tout appareil de lecture en ligne, y compris la tablette iPad d'Apple, un téléphone portable ou un ordinateur, permettra d'accéder à cette librairie virtuelle, qui proposera des livres que les éditeurs eux-mêmes veulent voir vendus en ligne, selon Google.

Dès la foire du livre de Francfort, en octobre, Google avait indiqué qu'il entendait lancer cette année son service Google Editions, avec une offre de plusieurs centaines de milliers d'ouvrages.

Cette offre concurrencera celle offerte par Amazon, qui d'une part vend la tablette de lecture Kindle, leader sur le marché, mais aussi tient une librairie virtuelle, Kindle, riche de plus de 500.000 titres et accessible également sur ordinateur et sur les iPad, iPhones et iPod d'Apple.

Apple lui-même a lancé à l'occasion de la mise en vente de l'iPad depuis un mois aux Etats-Unis son service iBookstore, permettant d'acheter des titres numérisés, avec le soutien de cinq des six principaux éditeurs américains.

Première publication : 04/05/2010

COMMENTAIRE(S)