Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

Economie

La crise grecque fait de nouveau trembler les places financières européennes

Vidéo par Pauline SIMONET

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 05/05/2010

Une chute de 5,41 % à Madrid et de 3,39 % à Athènes... Les bourses européennes restent fébriles après la journée noire de mardi. En cause : des investisseurs qui redoutent une contagion de la crise grecque à d'autres pays du Vieux Continent.

Après une journée noire, mardi, sur les places boursières de l’Union européenne (UE), les marchés continuent à être fortement chahutés, ce mercredi. Les Bourses d'Athènes et de Madrid notamment ont chuté à l'ouverture, toujours en raison du regain d’inquiétude sur les risques de contagion de la crise grecque à d’autres pays du Vieux Continent.

Après un plongeon de 6,68 %, mardi, la Bourse d'Athènes a ouvert en baisse de 3,39 %, mercredi. "Il y a une forte psychologie négative et des incertitudes sur le programme de stabilité" grec, a expliqué à l'AFP Manos Chatzidakis, responsable de la société de courtage Pigasos.

L'indice vedette de la Bourse de Madrid a lui aussi plongé dans le rouge peu après l'ouverture, mercredi, et cédait 3,21 %. Mardi, la place financière madrilène avait chuté de 5,41 %.

Certains investisseurs semblent craindre que l'Espagne ne soit le prochain domino de la zone euro à tomber après la Grèce, sauvée de la banqueroute par l'UE et le Fonds monétaire international (FMI). Des rumeurs affirmaient que l'Espagne s'apprêterait à demander un prêt de 280 milliards d'euros au FMI. Ce que l'institution de Bretton Woods dément.

Pas de changement de cap en Espagne

En janvier, le gouvernement socialiste espagnol avait annoncé la mise en place d'un plan d'austérité de 50 milliards d'euros destiné à ramener les déficits publics de 11,2 % en 2009 à 3 % en 2013, mais certains analystes doutent de son application.

"Nous sommes dans un moment compliqué sur les marchés financiers mais en matière de données économiques nous retrouvons la croissance, nous avons des données positives et nous sommes bien mieux qu'il y a un an", a déclaré, ce mercredi, à la radio Cadena Ser, la ministre espagnole de l'Economie, Elena Salgado, qui a écarté tout changement de cap ou mesure nouvelle du gouvernement face aux inquiétudes des marchés. "Le gouvernement va continuer avec son plan : nous avons présenté un plan d'austérité que nous commençons à mettre en place", a-t-elle précisé.

De son côté, la Bourse de Londres a ouvert en hausse modérée (0,14 %) après une forte baisse la veille, tandis que la Bourse de Paris poursuivait son repli à l'ouverture, au lendemain d'une chute de 3,6 %. L'indice CAC 40 reculait de 0,55 % en début de matinée. Francfort perd 0,14 %.

Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 est stable (+ 0,04 %) et l'EuroFirst 300 perd 0,2 %.

 

Première publication : 05/05/2010

  • BOURSES

    Journée noire sur les places financières européennes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)