Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Sports

Les Marseillais attendent leur jour de gloire

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 05/05/2010

L'Olympique de Marseille a de fortes chances d’être sacré champion de France ce mercredi soir devant Rennes lors de la 36e journée de la Ligue 1. Un titre qui échappe aux Phocéens depuis 18 ans...

Sevré de titre de champion depuis 18 ans, l’Olympique de Marseille est à un souffle de s’adjuger la Ligue 1, à trois journées du dénouement. Les Marseillais seront couronnés s’ils s’imposent face à Rennes, ce soir, au stade Vélodrome, et si les Auxerrois, deuxièmes à 5 points, ne gagnent pas à Lyon. Invaincus depuis la 22e  journée, les Phocéens sont en mesure de battre des Rennais démissionnaires, qui restent sur une série de cinq matchs sans victoire, pour mettre fin au suspense et embraser tout une ville.

Prise de pouvoir

Un scénario qui fait frémir d’envie la Canebière, qui espère vivre une soirée historique. "Le titre de champion leur tend les bras car jamais un leader possédant 5 points d'avance à ce stade de la compétition n'a laissé échapper la victoire", déclare à France24.com Michel Hidalgo, ex-sélectionneur de l'équipe de France et ancien manager de l’OM.



Le rêve est permis tant les Olympiens survolent les débats en Ligue 1 depuis le début l’année 2010. En glanant 36 points sur 42 possibles depuis leur dernière défaite à Montpellier, les hommes de Didier Deschamps se sont logiquement installés en tête du classement. " Les Marseillais restent sur une série impressionnante, et ce, sans forcément bien jouer. Je suis admiratif de leur terrible efficacité", explique l'ancien patron des Bleus.

Une équipe remodelée


En s’imposant face à Bordeaux en finale de la Coupe de la Ligue en mars, les Phocéens ont mis un terme à 18 ans d’attente avant de remporter un titre. Une victoire salvatrice qui a débarrassé l’effectif olympien d’une pression pesante. Libéré de ce poids, l’OM s’est révélé inarrêtable. Didier Deschamps, "une machine à enrichir les palmarès", selon Michel Hidalgo, a réussi "à construire une équipe de compétiteurs qui déteste la défaite".

L’entraîneur marseillais a remodelé l’équipe après la trêve hivernale, en replaçant notamment le milieu Stéphane M’Bia aux côtés de Souleymane Diawara en défense centrale avec Edouard Cissé en sentinelle et en relançant Mathieu Valbuena, placardisé en début de saison. Des choix qui ont imperméabilisé la défense et redynamisé l’attaque. Plus étonnante est la mise à l’écart de Benoît Cheyrou, vice-capitaine de l’équipe, au profit de Charles Kaboré au milieu de terrain. «"Après avoir tâtonné en début de saison, Deschamps a fait des choix qui se sont montrés décisifs, c’est une belle réussite pour lui, une de plus", analyse Michel Hidalgo. Décisifs, les supporters olympiens espèrent que leurs joueurs le seront ce soir…

FOOT - Tous les résultats de la Ligue 1


 

Première publication : 05/05/2010

COMMENTAIRE(S)