Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

FRANCE

Le Sud-Ouest surpris par la neige, la Côte d'Azur balayée par une violente houle

©

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/05/2010

Des intempéries exceptionnelles ont frappé plusieurs régions, mardi, les températures ayant chuté de 20 degrés en quelques jours dans le Sud-Ouest. Sur la Côte d'Azur, d'immenses vagues ont provoqué de graves dégâts matériels.

AFP - Des intempéries exceptionnelles ont balayé mardi plusieurs régions de France, la neige surprenant le Sud-Ouest tandis que des vagues hors normes généraient d'importants dégâts sur la Côte d'Azur.

Sur la Côte d'Azur, des vagues de six mètres, parfois plus, ont frappé le littoral. La houle, particulièrement violente entre Nice et Cannes, a aussi touché l'est des Alpes-Maritimes et le Var.

"Il y a eu un très gros coup de mer cet après-midi, qui a provoqué d'énormes dégâts matériels sur les installations des plagistes, mais il n'y a aucun disparu", a dit à l'AFP Christophe Marx, directeur de cabinet du préfet des Alpes-maritimes.

Selon la gendarmerie, un employé de l'hôtel Cap Estel à Eze a eu la jambe fracturée, après avoir été entraîné par la mer alors qu'il travaillait dans une salle de musculation sur la plage.

Les maires UMP de Nice et de Cannes, Christian Estrosi et Bernard Brochand, ont demandé le classement de leurs communes en zone de catastrophe naturelle.

A Nice, "la totalité des installations" sur les plages, de l'aéroport jusqu'au port, ont été emportées par les vagues, selon Benoît Kandel, premier adjoint au maire. René Colomban, président du syndicat des plagistes de la Promenade des Anglais, a estimé à quinze le nombre de restaurants touchés par les vagues, une tempête inédite depuis 1959 selon lui.

Les plages et la chaussée sud de la promenade des Anglais ont été fermées à la circulation, avec à certains endroits une fermeture totale, la mer traversant toute la largeur de la rue et pénétrant dans la ville.

A Cannes, où le Festival du Film démarre le 12 mai, des vagues de huit à dix mètres ont été observées, et une vingtaine de restaurants ont subi des "dégâts très importants", selon le directeur général des services, Alain Jouanjus. Un parking a été envahi par les eaux, et plusieurs voitures retournées.

Le Var a également été touché. Dans le vieux port de Saint-Raphaël, "cinq bateaux, un bateau de pêcheurs et quatre de plaisance", ont coulé ou ont été retrouvés sur les rochers bordant les quais, a indiqué le colonel Eric Grohin qui dirige le groupement de gendarmerie de l'est du Var.

Dans le secteur de Hyères, ce sont quinze navires qui ont coulé tandis qu'à Cavalaire, six établissements de plage ont "été endommagés ou dévastés", selon les précisions données par la préfecture dans la soirée.

Dans le Sud-Ouest, c'est l'hiver qui a fait un retour surprise en ce début mai.

Vingt-trois mille foyers étaient privés d'électricité mardi en fin de journée dans l'Ariège à cause de la neige.

Les chutes de neige ont été abondantes sur l'est des Pyrénées et jusqu'à basse altitude, offrant aussi le spectacle rare de Carcassonne enneigé. Au même moment des averses de pluie et des vents soufflant jusqu'à 120 km/h frappaient la façade méditerranéenne du Languedoc-Roussillon.

A Narbonne, un automobiliste a été sérieusement blessé par la chute d'une branche.

L'aéroport de Perpignan a été fermé vers 16H00 à cause de la violence des bourrasques. Plusieurs vols ont été annulés à Montpellier.

Dans tout le Sud-Ouest, les températures ont baissé de 20° en quelques jours.

Météo France a maintenu mardi soir son alerte orange aux avalanches dans la partie orientale du massif pyrénéen, mais a levé l'alerte au vent qui touchait l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

"La neige a surpris tout le monde ce matin. Un 4 mai ! Les anciens appellent cela la neige du coucou !", commentait un gendarme d'Anglès.

 

Première publication : 05/05/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)