Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alex Beaupain, "Loin" des yeux, près du coeur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le fleuve Charente, un fragile équilibre

En savoir plus

Economie

L'euro flirte avec les 1,25 dollar, un plus bas depuis mars 2009

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/05/2010

Handicapé par les craintes persistantes pour les économies de plusieurs pays de la zone euro, la monnaie européenne a continué à perdre du terrain jeudi. En séance, l'euro a affiché 1,2522 dollar, son plus bas niveau depuis mars 2009.

AFP - L'euro est tombé jeudi à un nouveau plus bas depuis mars 2009, sur fond d'inquiétudes persistantes pour les économies de la zone euro confrontées à une crise de la dette des Etats.

Vers 20H45 GMT, l'euro valait 1,2520 dollar contre 1,2615 dollar mercredi soir vers 21H00 GMT.

C'est son plus bas niveau depuis le 5 mars 2009, journée au cours de laquelle la monnaie unique européenne s'était échangée sous le seuil de 1,25 dollar.

L'euro a accéléré ses pertes après l'annonce d'une explosion due à un "engin" devant la prison de haute sécurité de Korydallos à l'ouest d'Athènes.

Le pays est en proie à des manifestations massives hostiles aux mesures d'austérité décidées par le gouvernement pour lutter contre la crise budgétaire et répondre aux conditions imposées pour recevoir l'aide internationale.

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)