Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

Sports

Vainqueur de la Coupe d'Italie, l'Inter Milan fait un pas de plus vers le triplé

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 24/05/2010

En s'adjugeant la Coupe d'Italie face à son dauphin de l'AS Roma (1-0), l'Inter Milan a franchi le premier obstacle menant au triplé coupe-championnat-Ligue des Champions. Une performance qu'aucun club du Calcio n'a encore réalisée.

Intraitable, l'Inter Milan s'est imposé 1 but à 0, mercredi, face à l'AS Roma en finale de la Coupe d'Italie, qu'il remporte pour la sixième fois de son histoire.

Diego Milito, meilleur buteur des Nerazzurri (24 buts toutes compétitions confondues), a scellé le destin des Romains dès la première mi-temps (40e minute). Sur une course depuis le milieu de terrain, l'Argentin se défait de trois défenseurs avant de tromper Julio Sergio du plat du pied.

Le match a été marqué par la sortie du capitaine emblématique de l'AS Roma, Francesco Totti. Entré en cours de jeu (46e), Totti est expulsé à deux minutes de la fin de la rencontre pour un mauvais geste sur Mario Balotelli. "Il m'a dit des choses insultantes sur le terrain. Balotelli est un provocateur né", a tenté d'expliquer l'ancien international italien sur le site du "Corriere dello Sport"



"Ce fut un match agressif et intense. Nous avons toujours contrôlé le jeu et la Roma a un peu perdu la tête", a commenté sur la Rai José Mourinho. L'entraîneur de l'Inter a d'ailleurs fait son show habituel en consultant les écrans des arbitres assistants pour vérifier si Diego Milito était hors jeu ou non sur son but refusé...



En lice sur tous les fronts, le leader de la Serie A, qui compte deux points d'avance sur la Roma à deux journées de la fin du championnat, doit encore rencontrer le Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions le 22 mai. Le triplé - coupe, championnat, C1 - jamais réalisé par un club transalpin est désormais dans la ligne de mire du "Special One".

Première publication : 06/05/2010

  • FOOTBALL

    Leurs clubs s’inclinent, ils jubilent

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    L'Inter Milan résiste au Barça et rejoint le Bayern en finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)