Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois adolescents

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

FRANCE

Mise en examen d'un Français soupçonné de recruter des combattants islamistes

Dernière modification : 06/05/2010

Soupçonné par le Maroc de recruter des djihadistes, le Français Ahmed Sahnouni, qui a été arrêté en banlieue parisienne le 30 avril, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

AFP - Un Français d'origine marocaine, Ahmed Sahnouni, soupçonné par les autorités marocaines d'avoir organisé le recrutement de candidats au djihad, a été arrêté vendredi en banlieue parisienne, mis en examen et incarcéré, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

M. Sahnouni a été arrêté vendredi soir à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte fin 2009 par le parquet antiterroriste de Paris, a-t-on précisé, confirmant une information du Parisien.

Il a été mis en examen mercredi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d'une information judiciaire confiée à la juge antiterroriste Nathalie Poux, selon la source judiciaire.

Du matériel informatique, de la documentation islamiste radicale et des photos le représentant en zone de combat avec d'autres personnes ont été saisis lors d'une perquisition à son domicile, a indiqué cette source.

Les autorités marocaines soupçonnent de leur côté M. Sahnouni d'avoir organisé une filière de recrutement de candidats au djihad en Afghanistan, Irak, Somalie et dans la zone sahélo-saharienne, et d'avoir eu un rôle de coordination opérationnelle sur le terrain, a-t-on ajouté.

Lui ne reconnaît pas les faits, admettant seulement des voyages en Syrie, Jordanie, Maroc et dans d'autres pays du Moyen-Orient, selon cette source.

Les autorités marocaines avaient lancé fin avril un avis de recherche contre lui pour son "implication" présumée dans un réseau de 24 "islamistes liés à Al Qaïda" démantelé alors à Rabat.

Il est "soupçonné de diriger cette cellule à partir de la France", avait alors indiqué une source judiciaire marocaine.

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)