Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

FRANCE

Mise en examen d'un Français soupçonné de recruter des combattants islamistes

Dernière modification : 06/05/2010

Soupçonné par le Maroc de recruter des djihadistes, le Français Ahmed Sahnouni, qui a été arrêté en banlieue parisienne le 30 avril, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

AFP - Un Français d'origine marocaine, Ahmed Sahnouni, soupçonné par les autorités marocaines d'avoir organisé le recrutement de candidats au djihad, a été arrêté vendredi en banlieue parisienne, mis en examen et incarcéré, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

M. Sahnouni a été arrêté vendredi soir à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte fin 2009 par le parquet antiterroriste de Paris, a-t-on précisé, confirmant une information du Parisien.

Il a été mis en examen mercredi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d'une information judiciaire confiée à la juge antiterroriste Nathalie Poux, selon la source judiciaire.

Du matériel informatique, de la documentation islamiste radicale et des photos le représentant en zone de combat avec d'autres personnes ont été saisis lors d'une perquisition à son domicile, a indiqué cette source.

Les autorités marocaines soupçonnent de leur côté M. Sahnouni d'avoir organisé une filière de recrutement de candidats au djihad en Afghanistan, Irak, Somalie et dans la zone sahélo-saharienne, et d'avoir eu un rôle de coordination opérationnelle sur le terrain, a-t-on ajouté.

Lui ne reconnaît pas les faits, admettant seulement des voyages en Syrie, Jordanie, Maroc et dans d'autres pays du Moyen-Orient, selon cette source.

Les autorités marocaines avaient lancé fin avril un avis de recherche contre lui pour son "implication" présumée dans un réseau de 24 "islamistes liés à Al Qaïda" démantelé alors à Rabat.

Il est "soupçonné de diriger cette cellule à partir de la France", avait alors indiqué une source judiciaire marocaine.

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)