Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Les civils visés par la reprise des bombardements à Gaza

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

FRANCE

Mise en examen d'un Français soupçonné de recruter des combattants islamistes

Dernière modification : 06/05/2010

Soupçonné par le Maroc de recruter des djihadistes, le Français Ahmed Sahnouni, qui a été arrêté en banlieue parisienne le 30 avril, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

AFP - Un Français d'origine marocaine, Ahmed Sahnouni, soupçonné par les autorités marocaines d'avoir organisé le recrutement de candidats au djihad, a été arrêté vendredi en banlieue parisienne, mis en examen et incarcéré, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

M. Sahnouni a été arrêté vendredi soir à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte fin 2009 par le parquet antiterroriste de Paris, a-t-on précisé, confirmant une information du Parisien.

Il a été mis en examen mercredi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d'une information judiciaire confiée à la juge antiterroriste Nathalie Poux, selon la source judiciaire.

Du matériel informatique, de la documentation islamiste radicale et des photos le représentant en zone de combat avec d'autres personnes ont été saisis lors d'une perquisition à son domicile, a indiqué cette source.

Les autorités marocaines soupçonnent de leur côté M. Sahnouni d'avoir organisé une filière de recrutement de candidats au djihad en Afghanistan, Irak, Somalie et dans la zone sahélo-saharienne, et d'avoir eu un rôle de coordination opérationnelle sur le terrain, a-t-on ajouté.

Lui ne reconnaît pas les faits, admettant seulement des voyages en Syrie, Jordanie, Maroc et dans d'autres pays du Moyen-Orient, selon cette source.

Les autorités marocaines avaient lancé fin avril un avis de recherche contre lui pour son "implication" présumée dans un réseau de 24 "islamistes liés à Al Qaïda" démantelé alors à Rabat.

Il est "soupçonné de diriger cette cellule à partir de la France", avait alors indiqué une source judiciaire marocaine.

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)