Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

FRANCE

Mise en examen d'un Français soupçonné de recruter des combattants islamistes

Dernière modification : 06/05/2010

Soupçonné par le Maroc de recruter des djihadistes, le Français Ahmed Sahnouni, qui a été arrêté en banlieue parisienne le 30 avril, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

AFP - Un Français d'origine marocaine, Ahmed Sahnouni, soupçonné par les autorités marocaines d'avoir organisé le recrutement de candidats au djihad, a été arrêté vendredi en banlieue parisienne, mis en examen et incarcéré, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

M. Sahnouni a été arrêté vendredi soir à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte fin 2009 par le parquet antiterroriste de Paris, a-t-on précisé, confirmant une information du Parisien.

Il a été mis en examen mercredi pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d'une information judiciaire confiée à la juge antiterroriste Nathalie Poux, selon la source judiciaire.

Du matériel informatique, de la documentation islamiste radicale et des photos le représentant en zone de combat avec d'autres personnes ont été saisis lors d'une perquisition à son domicile, a indiqué cette source.

Les autorités marocaines soupçonnent de leur côté M. Sahnouni d'avoir organisé une filière de recrutement de candidats au djihad en Afghanistan, Irak, Somalie et dans la zone sahélo-saharienne, et d'avoir eu un rôle de coordination opérationnelle sur le terrain, a-t-on ajouté.

Lui ne reconnaît pas les faits, admettant seulement des voyages en Syrie, Jordanie, Maroc et dans d'autres pays du Moyen-Orient, selon cette source.

Les autorités marocaines avaient lancé fin avril un avis de recherche contre lui pour son "implication" présumée dans un réseau de 24 "islamistes liés à Al Qaïda" démantelé alors à Rabat.

Il est "soupçonné de diriger cette cellule à partir de la France", avait alors indiqué une source judiciaire marocaine.

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)