Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

EUROPE

Un évêque cité dans des affaires de pédophilie démissionne... pour raison d'âge

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2010

Cité dans les affaires de pédophilie qui ont secoué l'Église irlandaise, Mgr Joseph Duffy a présenté sa démission au pape qui l'a acceptée. Officiellement, il quitte ses fonctions pour avoir atteint la limite d'âge de 75 ans.

AFP - Le pape Benoît XVI a accepté jeudi la démission d'un évêque irlandais, Mgr Joseph Duffy, qui quitte ses fonctions pour avoir atteint la limite d'âge des 75 ans, mais dont le nom avait été cité dans les scandales de pédophilie qui ont touché l'Eglise irlandaise.

Le pape a nommé à sa place à la tête du diocèse de Clogher, Mgr Liam McDaid, jusqu'à présent "chancelier" du même diocèse, a annoncé le Vatican dans un communiqué.

Le nom de Mgr Duffy, 76 ans, avait défrayé la chronique quand en mars il avait reconnu n'avoir pas dénoncé à la police un prêtre pédophile. Il faisait partie des évêques irlandais reçus par le pape à la mi-février au Vatican, après la publication de rapports officiels qui avaient révélé l'existence de centaines de cas de pédophilie couverts par l'épiscopat irlandais.

Par ailleurs, le pape a aussi accepté jeudi la démission de l'évêque auxiliaire du diocèse de Derry, Mgr Francis Lagan, également pour dépassement de la limite d'âge des 75 ans.

Selon des médias nord-irlandais et la BBC, Mgr Duffy avait admis en mars avoir été au courant d'accusations de pédophilie à l'encontre d'un prêtre de son diocèse de Clogher, remontant à 1989, six ans avant que le curé John McCabe soit finalement jugé. L'évêque avait expliqué avoir omis de le dénoncer à la police ou aux services sociaux "à la demande expresse des parents de la victime", un jeune garçon dont le prêtre avait abusé dans sa voiture.

A ce jour, six évêques ou évêques auxiliaires irlandais impliqués dans des enquêtes, ont présenté leur démission. Le pape en a accepté quatre, celles de Brendan Comiskey, Donal Murray, John Magee le mois dernier, et James Moriarty, le 22 avril.

Publié en novembre après trois ans d'enquête, le rapport Murphy a révélé comment les responsables du diocèse de Dublin ont couvert les abus sexuels commis par des prêtres sur des centaines d'enfants pendant des décennies.

Depuis, les révélations de cas de pédophilie commis par des membres du clergé, souvent étouffés par la hiérarchie, se sont multipliées en Europe et dans le monde. Le pape lui-même a été accusé d'avoir couvert des prêtres coupables en Allemagne et aux Etats-Unis.
 

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)