Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Départementales en France : la droite gagne, la gauche encaisse, le FN trébuche (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : Tsipras veut "un compromis honnête" avec les créanciers

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jackson Pollock et le Moyen-Orient "

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales : un humour déplacé ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quelle gauche ?"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

EUROPE

Un évêque cité dans des affaires de pédophilie démissionne... pour raison d'âge

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/05/2010

Cité dans les affaires de pédophilie qui ont secoué l'Église irlandaise, Mgr Joseph Duffy a présenté sa démission au pape qui l'a acceptée. Officiellement, il quitte ses fonctions pour avoir atteint la limite d'âge de 75 ans.

AFP - Le pape Benoît XVI a accepté jeudi la démission d'un évêque irlandais, Mgr Joseph Duffy, qui quitte ses fonctions pour avoir atteint la limite d'âge des 75 ans, mais dont le nom avait été cité dans les scandales de pédophilie qui ont touché l'Eglise irlandaise.

Le pape a nommé à sa place à la tête du diocèse de Clogher, Mgr Liam McDaid, jusqu'à présent "chancelier" du même diocèse, a annoncé le Vatican dans un communiqué.

Le nom de Mgr Duffy, 76 ans, avait défrayé la chronique quand en mars il avait reconnu n'avoir pas dénoncé à la police un prêtre pédophile. Il faisait partie des évêques irlandais reçus par le pape à la mi-février au Vatican, après la publication de rapports officiels qui avaient révélé l'existence de centaines de cas de pédophilie couverts par l'épiscopat irlandais.

Par ailleurs, le pape a aussi accepté jeudi la démission de l'évêque auxiliaire du diocèse de Derry, Mgr Francis Lagan, également pour dépassement de la limite d'âge des 75 ans.

Selon des médias nord-irlandais et la BBC, Mgr Duffy avait admis en mars avoir été au courant d'accusations de pédophilie à l'encontre d'un prêtre de son diocèse de Clogher, remontant à 1989, six ans avant que le curé John McCabe soit finalement jugé. L'évêque avait expliqué avoir omis de le dénoncer à la police ou aux services sociaux "à la demande expresse des parents de la victime", un jeune garçon dont le prêtre avait abusé dans sa voiture.

A ce jour, six évêques ou évêques auxiliaires irlandais impliqués dans des enquêtes, ont présenté leur démission. Le pape en a accepté quatre, celles de Brendan Comiskey, Donal Murray, John Magee le mois dernier, et James Moriarty, le 22 avril.

Publié en novembre après trois ans d'enquête, le rapport Murphy a révélé comment les responsables du diocèse de Dublin ont couvert les abus sexuels commis par des prêtres sur des centaines d'enfants pendant des décennies.

Depuis, les révélations de cas de pédophilie commis par des membres du clergé, souvent étouffés par la hiérarchie, se sont multipliées en Europe et dans le monde. Le pape lui-même a été accusé d'avoir couvert des prêtres coupables en Allemagne et aux Etats-Unis.
 

Première publication : 06/05/2010

COMMENTAIRE(S)