Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les promesses de Hollande à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Afrique : un rapport parlementaire très critique appelle à une nouvelle politique africaine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

Une enquête sur les dessous de la guerre économique et de l’hyper concurrence. Le dimanche à 23h15.

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Dernière modification : 10/05/2010

Données bancaires : l'oeil de Washington

11 Février 2010, le Parlement européen a des allures de cérémonie des césars. La star du jour, c'est la députée européenne Jeannine Hennis-Plasschaert, rapporteuse et farouche opposante du texte de l'accord dit SWIFT conclu entre les Etats-Unis et l'Europe. Elle a convaincu les eurodéputés d'y mettre un terme.

Depuis le 11 Septembre 2001 les Etats-Unis traquent les cellules terroristes parfois au mépris du droit international. En juin 2006, un journaliste du New-York Times révèle que des millions de données privées d'européens sont transmises aux Américains grâce à la messagerie financière SWIFT qui gère les transmissions de plus de huit mille établissements bancaires, dont la Banque Centrale Européenne (BCE). Ces informations sont ensuite stockées et livrées au département du Trésor américain qui les communique éventuellement aux agences de renseignements dont la CIA et le FBI. Un véritable outil d'intelligence économique qui a provoqué les vives critiques des parlementaires. En urgence, la Commission européenne a donc du signer un accord de transfert d’informations avec Washington. Quelques années plus tard, cet accord a finalement été rejeté par Bruxelles à 398 voix contre 197.

Rien n'a convaincu les parlementaires. Ni les pressions américaines, ni même un rapport du juge Bruguière. En effet, l'ancien magistrat antiterroriste français a enquêté pour le compte de Bruxelles. Il expliquait dans son compte-rendu que les pratiques américaines étaient légales et nécessaires. Mieux, elles auraient permis d’obtenir des milliers d’informations sur des cellules terroristes en Europe. Le tout au conditionnel car son rapport a été classé confidentiel, donc inaccessible aux députés européens. Résultat : dans le cénacle européen, on considère que la menace terroriste n’est pas un motif suffisant pour justifier cette perquisition permanente et illégale.

La question est délicate. L'ambassadeur américain auprès de l'Union Européenne William Kennard reste silencieux tant que Washington n'a pas pris position sur le nouveau texte discuté avec Bruxelles. Les députés européens veulent plus de protection et de garanties pour leurs citoyens. Pas question de laisser la porte grande ouverte. SWIFT représente un accès névralgique au centre de la finance mondiale. Les Etats-Unis devront donc rassurer les élus européens que seule la lutte antiterroriste les motive pour jeter un œil sur les petits secrets bancaires des européens.

Fin mai la Commission proposera un protocole d’accord qu’elle devra faire voter par le Parlement avant septembre. Les Européens voudraient bien avoir le droit eux aussi de jeter un œil sur les données des citoyens américains, mais il est peu probable que Washington accepte qu’un Big Brother made in Europe surveille ses finances.... L’éternel combat de David contre Goliath.


 

Par Hermine MAUZÉ

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/04/2015 Cannabis

Cannabis : un marché florissant

Aux États-Unis, le marché du cannabis rapporte déjà des milliards de dollars. Dans le Colorado, cette planante industrie est en plein essor : des entreprises se créent, les...

En savoir plus

12/04/2015 Société

Solidarité internationale : un marché juteux

"Le secteur privé veut-il se payer l'humanitaire ?" L'intitulé d'une conférence tenue par un membre de Médecins du Monde à l'automne dernier donne le ton. Depuis quelques années...

En savoir plus

28/03/2015 États-Unis

Compétition des idées : une victoire des États-Unis ? (partie 2)

Dans la compétition des idées, l'Europe est à la traîne. Elle perd des parts de marché, alors que les États-Unis en gagnent. Deuxième partie de notre enquête qui met en lumière...

En savoir plus

14/03/2015 Burkina Faso

Industrie du coton : l'ONU aux cotés des entreprises africaines

Au Burkina Faso, en Afrique de l'Ouest, l'industrie du coton est l'un des piliers de l'économie du pays. La collecte et l'analyse de l'information est un atout clé, pour faire...

En savoir plus

14/02/2015 guerre

Compétition des idées : l'Europe décroche !

Les Européens sont-ils en train de perdre la bataille des idées ? Au siècle dernier, la pensée critique européenne inondait le monde avec Sartre, Habermas, Derrida, Deleuze,...

En savoir plus