Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 1)

En savoir plus

Afrique

Le Togo réintègre la Coupe d'Afrique des Nations

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/05/2010

La Confédération africaine de football a levé la suspension qui pesait sur le Togo pour la CAN 2012 et 2014. Le pays avait été sanctionné après avoir quitté prématurément la compétition suite à l'attaque de son convoi par des rebelles angolais.

REUTERS - Le Togo a été autorisé à réintégrer la Coupe d'Afrique des Nations, compétition dont il était suspendu pour les deux prochaines éditions en 2012 et 2014 après les tragiques incidents de Cabinda en Angola, a annoncé la Fifa vendredi.

Sepp Blatter, le patron de la Fédération internationale, a joué les médiateurs auprès du président de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou, qui a accepté de demander à son comité exécutif de lever la suspension.

Le Togo avait été exclu de la CAN après avoir refusé de participer à la compétition qui s'est déroulée en Angola au mois de janvier.

L'autocar transportant l'équipe nationale avait été pris dans une embuscade à Cabinda et deux membres de la délégation ainsi que le chauffeur du bus avaient été tués dans une fusillade.

"Cette décision est une bonne nouvelle pour nous. Elle est un élément tremplin pour nous. Si la sanction était maintenue, on serait tombés sur la tête. Il faut maintenant s'organiser pour aller plus loin", a commenté Elitsa Lanou, directeur technique national de l'équipe togolaise.
 

Première publication : 08/05/2010

  • FOOTBALL

    Emmanuel Adebayor tire un trait sur la sélection togolaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)