Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

EUROPE

Tentative d'attentat près d'une base militaire russe au Daguestan

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/05/2010

Une tentative d'attentat a été déjoué dans la ville de Kaspiisk. Le véhicule piégé, repéré par un policier, a toutefois explosé à proximité d'une base militaire russe. Une personne, probablement le kamikaze, est décédée.

AFP - Une personne, probablement un kamikaze, est morte suite à l'explosion d'une voiture piégée dimanche matin dans le Caucase du Nord, ont indiqué les forces de l'ordre aux agences russes, ajoutant qu'une "attaque terroriste majeure" avait été empêchée.
   
L'explosion a eu lieu dans la ville de Kaspiïsk, dans la république caucasienne du Daguestan, lorsqu'un policier a voulu arrêter le véhicule en question, a indiqué une source policière à Ria Novosti. "Une attaque terroriste majeure a, semble-t-il, été prévenue", a-t-elle ajouté.
   
Selon une autre source, citée par Interfax, il s'agirait d'un attentat suicide qui devait viser une base militaire et c'est le conducteur du véhicule qui a trouvé la mort.
   
"La voiture, avec à bord un kamikaze, était à 200 mètres environ de la base d'infanterie de marine de Kaspiïsk lorsque l'explosion a été déclenchée", a indiqué un responsable non-identifié au sein des forces de l'ordre à Interfax.
   
"Le kamikaze a été victime de l'explosion. Aucun soldat n'a été blessé", a-t-il ajouté.
   
Un porte-parole du ministère de l'Intérieur a déclaré à l'agence Itar-Tass que le conducteur du véhicule, une Lada, avait refusé de s'arrêter malgré un ordre de la police, puis "une explosion a eu lieu dans la voiture" tuant la personne s'y trouvant.
   
Le Caucase russe est miné par les violences depuis les années 1990 et la première guerre de Tchétchénie. Les attentats suicide sont une des méthodes employées par la rébellion.
   
D'ailleurs, Interfax a rapporté dimanche que la police avait tué un kamikaze présumé alors qu'il tentait d'actionner sa bombe en Tchétchénie.
   
"Alors que la police voulait contrôler l'identité d'un homme à 300 mètres d'un barrage policier, ce dernier a tenté de déclencher une bombe artisanale attachée à son corps, mais la police a pu le tuer à temps", a indiqué une source au sein des forces de l'ordre à l'agence russe.
   
Ces incidents armés ont eu lieu alors que la Russie célébrait dimanche en grande pompe sa principale fête nationale, celle de la Victoire sur l'Allemagne nazie.
 

Première publication : 09/05/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)