Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

Amériques

À Washington, Hamid Karzaï tente d'apaiser ses relations avec les États-Unis

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2010

Après plusieurs mois de tensions avec les États-Unis, le président afghan effectue une visite de quatre jours à Washington. Il doit s'entretenir avec la secrétaire d'État Hillary Clinton ce mardi, avant de rencontrer Barack Obama mercredi.

REUTERS - Le président afghan Hamid Karzaï est arrivé lundi à Washington pour une visite de quatre jours destinée à effacer les tensions de ces derniers mois entre le gouvernement de Kaboul et les Etats-Unis.

Mercredi, Hamid Karzaï donnera une conférence de presse avec son homologue américain Barack Obama dans la roseraie de la Maison blanche, un privilège rare.

L'issue de cette visite pourrait avoir des conséquences sur la stratégie afghane d'Obama, une stratégie en deux temps avec un renforcement de la présence militaire américaine en Afghanistan censé stabiliser le pays avant de permettre ensuite de commencer à rapatrier les soldats américains à la mi-2011.

Barack Obama s'est rendu fin mars en Afghanistan pour y faire la leçon à Karzaï dans le domaine de la lutte contre la corruption. Cette visite à Kaboul, la première depuis l'investiture du président américain, avait été suivie de vifs échanges entre responsables américains et afghans.

Hamid Karzaï, qui est arrivé tôt dans la matinée à la base aérienne d'Andrews, a été accueilli par Richard Holbrooke, émissaire spécial d'Obama au Pakistan et en Afghanistan.

Il participera lundi soir à un banquet officiel avec la secrétaire d'Etat Hillary Clinton à Blair House et aura mardi des entretiens au département d'Etat. Près de la moitié des membres de son gouvernement l'accompagnent.
 

Première publication : 10/05/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)