Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

Amériques

À Washington, Hamid Karzaï tente d'apaiser ses relations avec les États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2010

Après plusieurs mois de tensions avec les États-Unis, le président afghan effectue une visite de quatre jours à Washington. Il doit s'entretenir avec la secrétaire d'État Hillary Clinton ce mardi, avant de rencontrer Barack Obama mercredi.

REUTERS - Le président afghan Hamid Karzaï est arrivé lundi à Washington pour une visite de quatre jours destinée à effacer les tensions de ces derniers mois entre le gouvernement de Kaboul et les Etats-Unis.

Mercredi, Hamid Karzaï donnera une conférence de presse avec son homologue américain Barack Obama dans la roseraie de la Maison blanche, un privilège rare.

L'issue de cette visite pourrait avoir des conséquences sur la stratégie afghane d'Obama, une stratégie en deux temps avec un renforcement de la présence militaire américaine en Afghanistan censé stabiliser le pays avant de permettre ensuite de commencer à rapatrier les soldats américains à la mi-2011.

Barack Obama s'est rendu fin mars en Afghanistan pour y faire la leçon à Karzaï dans le domaine de la lutte contre la corruption. Cette visite à Kaboul, la première depuis l'investiture du président américain, avait été suivie de vifs échanges entre responsables américains et afghans.

Hamid Karzaï, qui est arrivé tôt dans la matinée à la base aérienne d'Andrews, a été accueilli par Richard Holbrooke, émissaire spécial d'Obama au Pakistan et en Afghanistan.

Il participera lundi soir à un banquet officiel avec la secrétaire d'Etat Hillary Clinton à Blair House et aura mardi des entretiens au département d'Etat. Près de la moitié des membres de son gouvernement l'accompagnent.
 

Première publication : 10/05/2010

COMMENTAIRE(S)