Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Boko Haram tue plusieurs civils dans l'attaque d'un marché dans le Nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Economie

Les Banques centrales commencent à acheter de la dette publique de la zone euro

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2010

Les Banques centrales européennes ont commencé à acheter de la dette publique de la zone euro. Une mesure historique qui s'inscrit dans le cadre de l'engagement pris par les pays de l'UE d'accentuer leurs efforts de consolidation budgétaire.

AFP - La Bundesbank et la Banque de France ont commencé l'achat d'obligations d'Etat européens, ont annoncé lundi à l'AFP des porte-parole de ces institutions, sans pouvoir donner plus de détails.

La plupart des grandes Banques centrales dans le monde, dont la Banque centrale européenne (BCE) ont annoncé dans la nuit de dimanche à lundi des mesures concertées et exceptionnelles pour calmer les marchés et ramener la stabilité financière dans la zone euro.

Les marchés s'inquiètent en particulier du cas de la Grèce, et redoutaient ces derniers jours une contagion de la crise grecque à l'Espagne et au Portugal notamment.

De son côté l'Union européenne a mis en place un plan de secours historique avec le Fonds monétaire international (FMI) pouvant aller jusqu'à 750 milliards d'euros pour aider les pays de la zone euro en détresse financière.

Concrétisation des achats de titres par les banques centrales, les taux des obligations d'Etat de la Grèce ont plongé lundi, passant de 12,43% vendredi soir à 7,84% lundi vers 11H55 (09H55 GMT) pour les obligations à dix ans.

Les prix de ces obligations, qui évoluent dans le sens opposé, ont bondi de 36% par rapport aux cours de vendredi soir.

Les taux des obligations espagnoles, portugaises, irlandaises et italiennes se détendaient également lundi.

"Le fait de ne pas annoncer sur quels volumes portent les rachats est sans doute la meilleure approche, car cela laisse toute latitude aux banques centrales", a commenté Jean-François Robin, stratégiste obligataire chez Natixis.

 

Première publication : 10/05/2010

COMMENTAIRE(S)