Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

EUROPE

L'Union européenne porte plainte à l'OMC contre la Chine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/05/2010

L'Union européenne a déposé une plainte contre la Chine auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). En cause : le système de calcul de taxes antidumping imposées par la Chine aux importations de fixations en acier européennes.

AFP - "Nous avons lancé une demande de consultations avec la Chine concernant des mesures provisoires antidumping sur des fixations en acier", a indiqué à l'AFP la mission de l'UE auprès de l'OMC.

Cette décision de Bruxelles fait écho à une plainte chinoise déposée auprès de l'OMC en juillet 2009 contre l'UE sur le même sujet.

La plainte de l'UE qui a été déposée vendredi soir, selon une autre source proche de l'OMC, ouvre la voix à soixante jours de consultations entre les deux parties.

Le différend porte sur la façon dont la Chine calcule le dumping européen sur ces produits (vis, boulons, écrous) et le montant du préjudice encouru, a-t-elle précisé. Les règles de l'OMC permettent à ses 153 pays membres de mettre en place des taxes anti-dumping sur des importations faisant l'objet de dumping par un pays producteur. Le dumping consiste à vendre un produit à l'exportation à un prix inférieur au coût normal du marché intérieur.

La Chine avait justifié son dépôt de plainte en juillet par la décision européenne de janvier 2009 d'imposer des taxes antidumping allant de 26,5% à 85% sur certains éléments de fixation importés de Chine, en fer ou en acier, jugeant ces mesures contraires aux règles du commerce international.

Bruxelles s'était défendue en assurant avoir mis en place ces taxes pour une période de 5 ans afin de lutter contre le "commerce déloyal" pratiqué par Pékin.

Le dossier est d'autant plus sensible que la Chine est le premier producteur mondial de vis, boulons et joints en acier et que l'UE constitue son premier marché (575 millions d'euros), selon l'Association des producteurs chinois de producteurs d'éléments de fixation en fer ou en acier Jiaxing.

Bruxelles affirme disposer de "preuves claires" démontrant que les Chinois pratiquent le dumping dans la branche des éléments de fixation en fer ou en acier, nuisant ainsi à l'industrie européenne.

L'Organe de règlement des différends (ORD) de l'OMC étudie actuellement la plainte de Pékin et sera amené à trancher également sur la plainte de Bruxelles en cas d'échec des consultations qui s'ouvrent entre les deux pays.

La Chine, entrée à l'OMC fin 2001, et l'UE n'en sont pas à leur premier conflit commercial. L'organisation mondiale a été saisie d'un dossier sur les mesures européennes anti-dumping sur les exportations chinoises de chaussures ou encore sur les restrictions chinoises à l'exportation de certaines matières premières stratégiques.
 

Première publication : 10/05/2010

COMMENTAIRE(S)