Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

SCIENCES

L'Inserm invite à un voyage au cœur du vivant

©

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/05/2010

Du 17 au 25 juin, l'Assemblée nationale accueille une exposition surprenante. Des images scientifiques de l'Inserm mêlées aux gravures des œuvres de Jules Verne. Résultat, des tableaux hors du commun à la frontière entre réel et imaginaire.

On ne l’attendait pas dans ce domaine. L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui informe habituellement sur la santé, est à l’origine d’une originale expérience artistique avec une exposition : "Science/fiction : Voyage au cœur du vivant". Elle propose une réflexion sur les liens entre le réel et l’imaginaire, la science et la fiction.

Éric Dehausse, iconographe de l’Inserm, a ainsi puisé dans la banque d’images de l’institut et a mêlé ces photographies scientifiques à des gravures illustratives des romans de Jules Vernes. L’écrivain, Bernard Werber, auteur de la célèbre trilogie "Les Fourmis", a également été mis à contribution pour accompagner ces tableaux pour le moins originaux. "Dans le titre 'Science/fiction : Voyage au coeur du vivant', il y a  'science', c’est l’endroit où les choses bougent, où cela va faire changer le monde, explique-t-il. Avec 'fiction', on n’est pas bloqué par le réel, on peut aller au-delà de la science. Il faut surprendre car la science est aussi un divertissement, un spectacle."

Résultat : 29 photomontages, surprenants et insolites à la fois. Qui aurait cru que le corps humain regorgeait d’autant de mystères ? Voir, observer, apprendre, mais surtout laisser libre cours à son imagination et repousser les frontières du réel, tel semble être l’objet de cette exposition.

Après un passage à l’hôpital Cochin à Paris, vous pourrez voir l’exposition à l’Assemblée nationale du 17 au 25 mai, puis dans d’autres lieux parisiens jusqu’à la fin octobre. Elle circulera ensuite en province avant de revenir dans la capitale de la mi-janvier à la mi-mars 2011, à la Cité des Sciences.
 

 

Première publication : 11/05/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)