Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Quand les anti-IVG accusaient la rescapée Simone Veil de promouvoir le "génocide""

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Marzouki met en garde les Tunisiens contre la "tentation extrémiste"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean-Christophe Moreau, co-auteur de "Islamophobie : la contre-enquête"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Charlotte Gainsbourg : "Je n'aurais pas pu être autre chose qu’actrice"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Liban : Beyrouth, entre souvenir et amnésie

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Hollande à Florange : un retour sous tension

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

EUROPE

Les négociations entre le Labour et les libéraux-démocrates auraient échoué

Vidéo par Bénédicte PAVIOT

Dernière modification : 11/05/2010

Les travaillistes de Gordon Brown et les libéraux-démocrates de Nick Clegg n'ont pas trouvé d'accord en vue de former un gouvernement de coalition, selon les médias britanniques. Les conservateurs sont toujours en discussion avec les "Lib-Dems".

AFP - Les négociations entre le parti travailliste du Premier ministre démissionnaire Gordon Brown et les libéraux-démocrates en vue de la formation d'un gouvernemnt de coalition ont échoué mardi, ont affirmé la BBC et Sky News, citant des sources gouvernementales.

Les bureaux du Premier ministre britannique ont reconnu que les pourparlers, qui

avaient débuté lundi soir, n'avaient pas abouti et qu'ils n'aboutiraient jamais, selon le correspondant politique de la station de radio 5 de la BBC.

Une source au sein des Lib Dems a par ailleurs indiqué à la BBC qu'un accord avec les conservateurs serait annoncé incessamment.

"Les discussions Lib Dems-Labour ont échoué", titrait également la chaîne d'information en continu Sky News, citant des sources au Labour selon lesquelles les pourparlers n'avaient "jamais décollé".

Interrogé, Downing Street n'a pas voulu faire de commentaire, tout comme le Labour et les Lib Dems.

Le Premier ministre sortant avait annoncé lundi qu'il allait abandonner la tête du Labour, et donc du gouvernement, mais sans fixer de date précise, évoquant seulement l'échéance du prochain congrès travailliste en septembre. Il devra démissionner en cas d'accord de gouvernement entre conservateurs et libéraux-démocrates.

Les pourparlers entre ces deux formations se poursuivaient dans l'après-midi.

Qui pourrait être le prochain leader du parti travailliste?


Parallèlement, les Lib Dems et le Labour s'étaient déjà rencontrés pendant trois heures dans la matinée.

Arrivés en troisième position aux législatives de jeudi dernier, celle de faiseurs de roi, les Lib Dems sont courtisés à la fois par les conservateurs, victorieux du scrutin mais sans réussir à dégager une majorité absolue, et les travaillistes de Gordon Brown, qui se sont placés en deuxième position.

Tandis qu'on semblait s'acheminer lundi vers un accord Tories/Lib Dems, Gordon Brown a annoncé dans un surprenant revirement l'ouverture de négociations parallèles avec les libéraux, offrant de démissionner de la tête de son parti et donc du gouvernement, d'ici à l'automne, pour faciliter les discussions. Nick Clegg, chef des Lib Dems, avait à plusieurs reprises fait part de sa réticence à négocier avec un Labour dirigé par Gordon Brown.

Face à la surenchère travailliste, les Tories ont amélioré leur offre in extremis lundi soir, proposant un référendum sur la réforme du système électoral jugé inique par les Lib Dems, s'alignant ainsi sur le Labour qui a déjà promis de revoir le mode de scrutin.



 

Première publication : 11/05/2010

  • LÉGISLATIVES BRITANNIQUES

    Les conservateurs tendent la main aux libéraux-démocrates

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Le mode de scrutin des législatives vit peut-être ses derniers jours

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES BRITANNIQUES

    Vainqueur des élections, Cameron propose à Clegg un partage du pouvoir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)