Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: présercer son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

Asie - pacifique

Nouvelle attaque au couteau dans une école, au moins sept morts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/05/2010

Agressés à l'arme blanche, six enfants et un instituteur ont été tués dans une école maternelle du Shaanxi, dans le nord de la Chine. Il s'agit de la cinquième attaque de ce type en un mois et demi.

AFP - Six enfants et un instituteur ont été tués mercredi et au moins 20 personnes ont été blessées dans une maternelle du nord de la Chine, au cours de la cinquième attaque visant un établissement scolaire en moins de deux mois, a annoncé l'agence Chine Nouvelle.

"Le meurtrier s'est donné la mort", a indiqué l'agence officielle citant un porte-parole de la communication du district de Nanzheng, dans la municipalité de Hanzhong (province du Shaanxi), où l'attaque s'est produite vers 08H00 (00H00 GMT).

L'agence officielle avait précédemment affirmé que sept enfants avaient été tués à l'arme blanche et au moins 20 autres avaient été blessés "dans une violente attaque dans une maternelle de la province septentrionale du Shaanxi mercredi matin".

"Il ne s'agit que d'un bilan préliminaire", a indiqué à l'AFP un porte-parole de Nanzheng, sans donner plus de détails dans un premier temps, ni confirmer que les 20 blessés étaient bien des enfants.

Depuis le 23 mars, trois attaques au couteau et une autre au marteau, perpétrées par des forcenés se disant frustrés dans leur vie professionnelle ou affective, avaient déjà visé des écoliers ou des enfants de maternelle, faisant huit morts et des dizaines de blessés.

Trois de ces attaques sont survenues en l'espace de quelques jours, dans la dernière semaine d'avril, provoquant le renforcement des mesures de sécurité au sein des établissements scolaires, de même qu'une inquiétude croissante chez les parents.

La presse a même révélé qu'une municipalité, celle de Chongqing, métropole du sud-ouest de la Chine comptant plus de 30 millions d'habitants, avait donné l'ordre à sa police de tirer à vue sur quiconque tenterait de s'en prendre à des écoliers.

La société chinoise a assisté ces dernières années à une hausse de la criminalité et parallèlement, selon diverses études, des troubles mentaux.

Selon une étude de l'an dernier, 173 millions d'adultes souffriraient de problèmes mentaux, dont 91% n'ont jamais reçu aucune aide adéquate.

Un des agresseurs de la fin avril était ainsi un enseignant, en congé maladie pour des problèmes psychiques.

Un autre, un chômeur marié de 46 ans, qui avait blessé 29 enfants et trois adultes, a expliqué avoir voulu "se venger de la société".

Le troisième s'est immolé par le feu après avoir blessé cinq enfants et un enseignant.

Première publication : 12/05/2010

COMMENTAIRE(S)