Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Scène de liesse à Harare après la démission de Robert Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement américain tente de bloquer la fusion AT&T - Warner Bros

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La chancelière chancelle"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

EUROPE

Miliband prêt à prendre la succession de Gordon Brown à la tête du Labour

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/05/2010

David Miliband a annoncé qu'il était candidat à la direction du Parti travailliste. L'ancien ministre des Affaires étrangères brigue le poste de Gordon Brown qui a démissioné après la défaite du Labour aux élections générales du 6 mai.

AFP - L'ancien ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, a annoncé mercredi qu'il était candidat à la direction du Labour après la démission de Gordon Brown, battu aux législatives.

"Je serai candidat à l'élection" du prochain dirigeant du parti travailliste, qui doit avoir lieu d'ici le congrès annuel du Labour fin septembre, a annoncé M. Miliband à la presse, après avoir rendu un hommage appuyé au Premier ministre sortant.

"Je le serai avec une grande humilité face aux responsabilités liées à ce poste mais aussi avec une véritable passion pour les valeurs et les principes qui m'ont amené au Labour il y a vingt-sept ans", a-t-il ajouté.

M. Miliband est le premier candidat à se déclarer officiellement depuis l'annonce de la démission de M. Brown lundi soir.

Première publication : 12/05/2010

COMMENTAIRE(S)