Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Amériques

La nouvelle Miss USA fait polémique, accusée de liens avec le Hezbollah libanais

Vidéo par Hasnae MALIH

Texte par Hasnae MALIH

Dernière modification : 19/05/2010

Rima Fakih, une Américano-Libanaise de 24 ans, a été élue Miss USA à Las Vegas, dimanche. Seule ombre sur cette jolie couronne qui fait polémique sur Internet : son lien avec le Hezbollah libanais.

Décidément l’élection de Miss USA n’est pas passée inaperçue cette année. L’heureuse élue, Rima Fakih, a décroché le titre, dimanche soir à Las Vegas, lors d’une soirée télé suivie par 250 millions de téléspectateurs. Depuis lundi, déjà, les réactions sur ses origines chiites fusent sur le net.

Si l’élection de Rima, 24 ans, était considérée comme "historique" par Imad Hamad, le directeur régional d'une organisation luttant contre la discrimination à l'encontre des Arabo-américains (AAADC), plusieurs sites et blogs racistes ont critiqué l’appartenance de Rima à une famille "proche du Hezbollah" libanais.

Un article publié lundi sur JSS, un webzine d’opinion israélien, pointe du doigt le fait que Rima Fakih est belle et sexy mais a un "un gros problème : sa famille". Selon JSS, la famille Fakih "est connue pour 'ses martyrs' au sein du Hezbollah" et que ce dernier "n’a cessé de promouvoir la jeune fille sur la TV officielle (Al Manar) ou dans les journaux de la milice libanaise".

JSS est allé même jusqu’à publier une liste "non exhaustive" des noms des "cousins terroristes" de la nouvelle Miss. "Ses cousins" seraient des "membres du Hezbollah et du groupe chiite Amal".

Photos sexy sur le net

De l’autre côté de l’Atlantique, un blog américain dirigé par Edward Daley et Doug Hagin, tous deux républicains, écrivait que "le Hezbollah est en train de se moquer de nous ce soir. Une de leur auxiliaire a gagné le titre sans qu’elle fasse quoique se soit pour dénoncer ses crimes". L’article a même considéré le jour de son élection comme "un jour triste" pour les Etats-Unis.

Le titre de la belle Rima semble également en danger à cause de sa participation à un concours de strip-tease en 2007 "Stripper 101". Depuis son élection, des photos sexy d’elle en train de danser ont circulé sur le web. La radio américaine Mojo qui avait organisé ce concours de danse a publié un communiqué, ce mardi annonçant que les organisateurs de Miss USA ont demandé à avoir plus de photos et d’informations sur Rima Fakih. Mojo a répondu qu’elle ne délivrera pas plus de photos et a insisté sur le fait que Rima doit garder sa couronne. 

Rima Fakih est née à Srifa au sud Liban. Elle a émigré avec sa famille à l’âge de 7 ans et a grandi à New York, où elle a été scolarisée dans une école catholique. En 2003, elle s'est installée avec sa famille dans le Michigan où elle a été élue Miss, l’année dernière.

Première publication : 18/05/2010

COMMENTAIRE(S)