Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

Arrestation du chef militaire présumé de l'ETA à Bayonne

Vidéo par Adeline PERCEPT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/05/2010

Mikel Kabikoitz Karrera Sarobe et deux autres membres de l'organisation séparatiste basque ont été arrêtés dans le sud-ouest de la France. Surnommé "Ata", il est considéré comme le chef de l'appareil militaire de l'ETA.

AFP - Le chef présumé de l'appareil militaire d'ETA, Mikel Karrera Sarobe, et deux autres membres présumés de l'organisation séparatiste basque ont été arrêtés jeudi matin à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris de sources proches de l'enquête.

Parmi les deux personnes, un homme et une femme, arrêtés à Bayonne avec Mikel Karrera Sarobe se trouverait le numéro 2 de l'appareil militaire d'ETA, a-t-on précisé de même source.

Deux autres arrestations ont été effectuées "aux environs de Bayonne" dans le cadre de ce coup de filet, a ajouté une source proche de l'enquête, sans donner plus de détails sur les identités de ces deux autres personnes.

Le 16 mars, la police espagnole avait allongé sa liste des membres du groupe indépendantiste basque armé ETA recherchés, une liste alors portée à 34 membres présumés. Dans cette liste, Mikel Karrera Sarobe, dit "Ata" (canard en langue basque), était considéré comme le nouveau chef militaire de l'ETA.

Considérée comme organisation terroriste par l'Union européenne, l'ETA est tenue pour responsable de la mort de 828 personnes en plus de 40 ans de violences dans la lutte pour l'indépendance du Pays Basque.

L'ETA qui n'a pas commis d'attentat en Espagne depuis août 2009, a tué un policier français, le 16 mars en région parisienne, lors d'une fusillade.

Plus d'une trentaine de membres présumés ont été arrêtés depuis début 2010, dont le nouveau chef Ibon Gogeascoechea Arronategui, interpellé fin février dans le nord-ouest de la France.

L'arrestation de Mikel Karrera Sarobe a eu lieu vers 06H15 à un domicile particulier à Bayonne, a indiqué une autre source sans plus de précision.

L'opération, au cours de laquelle des armes ont été saisies, a été menée par la police judiciaire, le RAID ainsi que la Direction nationale anti-terroriste (Dnat). Elle se serait déroulée "en douceur", selon une source proche de l'enquête.

Première publication : 20/05/2010

COMMENTAIRE(S)