Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : la situation "en voie de stabilisation", selon Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

Amériques

Obama met en place une commission d'enquête sur la marée noire

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/05/2010

Chargée de déterminer les origines de la marée noire qui touche le golfe du Mexique, la commission d'enquête indépendante mise sur pied par le président américain Barack Obama devra délivrer ses conclusions dans six mois.

AFP Le président américain Barack Obama a annoncé samedi avoir mis sur pied une commission d'enquête indépendante pour faire la lumière sur les causes de la marée noire dans le Golfe du Mexique.

Cet organe, formé de sept membres et créé par décret doit fournir des recommandations dans les six mois pour éviter et atténuer à l'avenir l'impact d'une éventuelle marée noire due à des forages en mer. Sa création avait été annoncée en début de semaine.

"Cette catastrophe est sans précédent par nature, et présente une série de nouveaux défis auxquels nous travaillons à répondre", a dit le président américain dans son allocution hebdomadaire, en annonçant la création de la commission.

"Mais la question, c'est quelles leçons allons nous tirer de ce désastre pour être certains que cela ne se reproduise plus", a-t-il ajouté.

L'ancien gouverneur démocrate de Floride - l'un des Etats concernés par la pollution - et ex-sénateur Bob Graham co-présidera la commission avec l'ancien patron républicain de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) William Reilly, a annoncé M. Obama.

"Je ne peux imaginer deux personnes qui puissent offrir une plus grande expérience ou un meilleur jugement pour cette tâche", a relevé le président, précisant que les cinq autres membres de la commission seraient désignés dans les prochains jours parmi des scientifiques, ingénieurs et défenseurs de l'environnment.

Le pétrole continue de se déverser en grande quantité chaque jour dans le golfe du Mexique, à 1.500 m de profondeur, depuis l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon le 22 avril. Jusqu'ici, BP, qui exploitait la plateforme, n'a pas réussi à boucher la fuite émanant du puits.

M. Obama a indiqué que son administration avait déployé 1.100 navires, environ 24.000 personnes et plus de 600 km de barrières protectrices pour aider à contenir la marée noire.

"Et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider les pêcheurs en difficulté et les petites entreprises et ceux qui en dépendent", a-t-il souligné.

La catastrophe écologique a aussi débouché sur des appels à mettre fin aux forages en mer, mais M. Obama s'est prononcé contre une telle option, soulignant qu'il avait promis de réduire la dépendance énergétique américaine et que la catastrophe ne remettait pas en cause cet objectif.

"Le Golfe du Mexique peut jouer un rôle important pour notre avenir énergétique, parce qu'il représente 30% de notre production de pétrole", a relevé M. Obama.

"Mais nous ne pouvons poursuivre les forages en mer que si nous avons la garantie qu'une catastrophe comme la marée noire de BP ne se reproduira pas. La commission aidera, je l'éspère, à fournir ces garanties que nous pouvons poursuivre notre quête d'un avenir énergétique sûr pour les Etats-Unis", a-t-il poursuivi.

Première publication : 22/05/2010

  • MARÉE NOIRE

    Pour la première fois, du pétrole lourd atteint les côtes de Louisiane

    En savoir plus

  • ENVIRONNEMENT

    La marée noire a déjà coûté 625 millions de dollars à BP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)