Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une œuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Guerre et paix" : l'épitaphe de la Toile pour Shimon Peres

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

Sports

Trop court physiquement, Richard Gasquet s'incline face à Andy Murray

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/05/2010

Malgré un excellent début de match, Richard Gasquet s'est incliné en cinq sets face à l'Écossais Andy Murray (4-6, 6-7, 6-4, 6-2, 6-1). Le Français a craqué physiquement et quitte la compétition dès le premier tour.

AFP - Richard Gasquet, malgré deux sets d'avance, a été éliminé au premier tour de Roland-Garros par l'Ecossais Andy Murray, N.4 mondial, en cinq manches 4-6, 6-7 (5/7), 6-4, 6-2, 6-1 lundi.

C'est la quatrième fois de sa carrière en Grand Chelem que le Français dilapide un avantage de deux manches, la deuxième de rang après sa défaite face à Mikhail Youzhny au premier tour de l'Open d'Australie en janvier.

Gasquet avait déjà connu la même mésaventure face à Murray en huitièmes de finale à Wimbledon il y a deux ans.

Comme à Melbourne en début d'année, où il était arrivé sur la lancée d'une finale à Sydney, il a craqué physiquement après avoir remporté dix matches de suite ces deux dernières semaines, au challenger de Bordeaux et à Nice.

Vainqueur de Fernando Verdasco au bout d'une finale héroïque sur la Côte d'Azur samedi, il avait lundi une autonomie limitée face à Murray qui a fini par avoir son adversaire à l'usure en 04 h 04 min, sans briller.

Gasquet, de retour à la 45e place mondiale lundi, a pourtant eu sa chance lorsqu'il a fait le break pour mener 3-2 dans le troisième set. Mais il l'a aussitôt cédé pour ensuite donner de plus en plus de signes de fatigue.

S'il a encore eu périodiquement quelques occasions de break, profitant aussi des nombreuses bévues de Murray, il s'est ensuite effrité de plus en plus, donnant des signes d'essoufflement et faisant appel, en vain, au soigneur.

"J'ai eu un énorme coup de barre, vraiment je ne pouvais plus", a-t-il réagi à sa sortie du court. "J'ai manqué de récupération par rapport à Nice, un jour de repos supplémentaire aurait peut-être fait la différence. On le savait, je suis content d'avoir gagné la semaine passée."

C'est une petite déception pour Gasquet car Murray, en souffrance depuis sa finale à l'Open d'Australie en janvier, était largement à sa portée lundi. Mais l'ex-N.7 mondial n'oubliait pas d'où il revient et était "heureux d'avoir joué à Roland, ça m'avait manqué", après deux ans d'absence, sur blessure en 2008 et à cause de sa suspension pour contrôle positif à la cocaïne en 2009.
 

Première publication : 24/05/2010

  • ROLAND-GARROS

    Rezaï se qualifie facilement pour le deuxième tour, Tsonga se fait peur

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS

    Aravane Rezaï : "Roland-Garros, je le prends comme un tournoi comme les autres"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)