Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Moyen-orient

Le ministre des Affaires étrangères pourrait être poursuivi pour abus de confiance

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/05/2010

La police israélienne recommande, ce lundi, d'inculper Avigdor Lieberman dans le cadre d'une enquête liée à une affaire de corruption. L'ex-ambassadeur d'Israël au Bélarus est également dans le collimateur des enquêteurs.

AFP - La police israélienne a recommandé lundi d'inculper le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, et un haut diplomate, dans le cadre d'une enquête liée à une affaire de corruption concernant M. Lieberman, a-t-elle indiqué.
  
L'enquête concerne la remise présumée au chef de la diplomatie par l'ancien ambassadeur d'Israël au Bélarus, Zeev Ben Arieh, de documents confidentiels liés à une affaire dans laquelle M. Lieberman est accusé de corruption, blanchiment d'argent et d'obstruction à la justice.
  
"La police a décidé de recommander (à la justice) l'inculpation de M. Ben Arieh pour transfert de documents secrets à M. Lieberman," a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.
  
"Nous avons également recommandé l'inculpation de M. Lieberman pour abus de confiance dans le cadre de ses fonctions", a-t-il ajouté.
  
Le procureur général d'Israël doit encore décider de suivre ou non les recommandations de la police, une démarche qui peut prendre plusieurs mois.
  
Selon la police, M. Ben Areah a remis à M. Lieberman lors de sa visite à Minsk en octobre 2008, une requête du ministère israélien de la Justice auprès du gouvernement bélarusse pour vérifier des comptes bancaires dans ce pays et interroger diverses personnalités.
  
Après avoir accédé en 2009 au poste de ministre des Affaires étrangères, M. Lieberman avait nommé M. Ben Arieh conseiller politique à ce même ministère.
  
La police avait recommandé en août l'inculpation de M. Lieberman, chef du parti ultranationaliste Israel Beiteinou, pour corruption, blanchiment d'argent et obstruction à la justice, dans le cadre d'une enquête sur le versement occulte de 2,5 millions de dollars via des sociétés écran et comptes bancaires pour financer ses campagnes électorales.
  
M. Lieberman, qui a été l'objet de plusieurs enquêtes depuis 1996, a nié toute malversation, affirmant que ces enquêtes étaient politiquement motivées.

Première publication : 24/05/2010

COMMENTAIRE(S)