Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le cinéaste Jafar Panahi libéré sous caution

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/05/2010

Le réalisateur iranien, qui avait été arrêté le 1er mars, a été libéré sous caution, deux jours après la clôture du Festival de Cannes dont il devait être l'un des membres du jury.

AFP -Le cinéaste iranien Jafar Panahi, qui avait été arrêté le 1er mars, a été libéré sous caution mardi, a déclaré à l'AFP son épouse, Tahereh Saeedi, confirmant un communiqué du bureau du procureur de Téhéran.

"Oui, il a été libéré. Il va bien", a déclaré par téléphone Mme Saeedi.

"Nous l'emmenons chez le docteur", a-t-elle toutefois précisé. M. Panahi avait entamé il y a une dizaine de jours une grève de la faim pour protester contre sa détention.

Agé de 49 ans, Jafar Panahi, qui soutient ouvertement l'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad, avait été arrêté à son domicile de Téhéran avec seize autres personnes.

Le ministère iranien de la Culture avait affirmé mi-avril que cette arrestation était liée au fait que le metteur en scène "préparait un film contre le régime portant sur les évènements post-électoraux", ce que M. Panahi a démenti.

Cette arrestation a soulevé une vague d'indignation internationale et de nombreux appels ont été lancés pour sa libération, notamment ces derniers jours, à l'occasion du Festival de Cannes où le cinéaste devait siéger parmi les membres du jury.

Première publication : 25/05/2010

  • CINÉMA IRANIEN

    Paris réclame la libération de Jafar Panahi pour qu'il puisse se rendre à Cannes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)