Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

Moyen-orient

Pour Benjamin Netanyahou, la paix est soumise à deux "conditions essentielles"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/05/2010

Dans un entretien accordé au Figaro, le Premier ministre israélien pose deux "conditions essentielles" à une paix israélo-palestinienne : la reconnaissance d'Israël comme État juif et la démilitarisation du futur État palestinien.

AFP - La reconnaissance d'Israël comme Etat juif et la démilitarisation d'un futur Etat palestinien sont "les deux éléments critiques" pour parvenir à la paix, affirme le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans un entretien au quotidien Le Figaro à paraître jeudi.

"Il y a deux éléments critiques pour parvenir à la paix, et pour persuader les Israéliens de faire des concessions significatives pour l’obtenir", indique le Premier ministre qui sera jeudi à Paris à l'occasion de l'adhésion d'Israël à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

"Le premier est qu’un partenaire palestinien accepte la reconnaissance de l’État juif (...) Ce qui signifie la fin des revendications ultérieures et que la question des réfugiés palestiniens soit résolue en dehors des frontières d’Israël", souligne-t-il.

"Le second est que cet État palestinien soit démilitarisé", ajoute-t-il.

Interrogé sur la place qu'il souhaite laisser dans l'histoire d'Israël, M. Netanyahu répond que "le Premier ministre d’Israël a pour mission première d’assurer la survie de l’État juif, parce que l’histoire ne donnera pas une seconde chance aux Juifs. Sa seconde responsabilité est d’arriver à une paix réaliste (...) et cela doit se traduire par de robustes garanties de sécurité".

M. Netanyahu se réjouit par ailleurs de l'entrée d'Israël dans l'OCDE, qui sera selon lui bénéfique à toute la région.

"L’un des défis actuels est aussi de développer la situation économique des Palestiniens et de nos voisins. La coopération entre Israël, les Palestiniens, la Jordanie et l’Égypte - et, qui sait, peut-être un jour la Syrie et le Liban - pourrait contribuer à l’amélioration de la condition de tous. Cela ne se substitue pas à la paix politique, mais cela pourrait grandement l’aider", juge-t-il.

Première publication : 27/05/2010

  • PROCHE-ORIENT

    En Égypte, Netanyahou tente de relancer le processus de paix

    En savoir plus

  • ISRAËL

    La "fête de l'indépendance" marque le 62e anniversaire de l'État d'Israël

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Les médias déplorent l'échec de la visite de Netanyahou à Washington

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)