Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

Pour Benjamin Netanyahou, la paix est soumise à deux "conditions essentielles"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/05/2010

Dans un entretien accordé au Figaro, le Premier ministre israélien pose deux "conditions essentielles" à une paix israélo-palestinienne : la reconnaissance d'Israël comme État juif et la démilitarisation du futur État palestinien.

AFP - La reconnaissance d'Israël comme Etat juif et la démilitarisation d'un futur Etat palestinien sont "les deux éléments critiques" pour parvenir à la paix, affirme le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans un entretien au quotidien Le Figaro à paraître jeudi.

"Il y a deux éléments critiques pour parvenir à la paix, et pour persuader les Israéliens de faire des concessions significatives pour l’obtenir", indique le Premier ministre qui sera jeudi à Paris à l'occasion de l'adhésion d'Israël à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

"Le premier est qu’un partenaire palestinien accepte la reconnaissance de l’État juif (...) Ce qui signifie la fin des revendications ultérieures et que la question des réfugiés palestiniens soit résolue en dehors des frontières d’Israël", souligne-t-il.

"Le second est que cet État palestinien soit démilitarisé", ajoute-t-il.

Interrogé sur la place qu'il souhaite laisser dans l'histoire d'Israël, M. Netanyahu répond que "le Premier ministre d’Israël a pour mission première d’assurer la survie de l’État juif, parce que l’histoire ne donnera pas une seconde chance aux Juifs. Sa seconde responsabilité est d’arriver à une paix réaliste (...) et cela doit se traduire par de robustes garanties de sécurité".

M. Netanyahu se réjouit par ailleurs de l'entrée d'Israël dans l'OCDE, qui sera selon lui bénéfique à toute la région.

"L’un des défis actuels est aussi de développer la situation économique des Palestiniens et de nos voisins. La coopération entre Israël, les Palestiniens, la Jordanie et l’Égypte - et, qui sait, peut-être un jour la Syrie et le Liban - pourrait contribuer à l’amélioration de la condition de tous. Cela ne se substitue pas à la paix politique, mais cela pourrait grandement l’aider", juge-t-il.

Première publication : 27/05/2010

  • PROCHE-ORIENT

    En Égypte, Netanyahou tente de relancer le processus de paix

    En savoir plus

  • ISRAËL

    La "fête de l'indépendance" marque le 62e anniversaire de l'État d'Israël

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Les médias déplorent l'échec de la visite de Netanyahou à Washington

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)