Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : 15 jours de prison pour Alexeï Navalny

En savoir plus

LE DÉBAT

Manifestations en Russie : le prétexte de la corruption? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Manifestations en Russie : le prétexte de la corruption? (Partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 26/05/2010

Retraite à 60 ans : le début de la fin

La retraite à 60 ans qu’on pensait intouchable en France, a été touchée… Par des moyens détournés le gouvernement vient de lancer une réforme majeure de la société française. Le sujet, on s’en doute, divise la presse. A voir aussi : La "Jeanne d’Arc" ira-t-elle mourir chez les Anglais ? MERCREDI 26 MAI.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 en devenant fan sur Facebook.
 
Pas d’annonce solennelle, pas encore du moins, pour ce qui ressemble quand même a un séisme politique et social en France. L’âge légal du départ à la retraite va être repoussé au delà de 60 ans. Le sujet est clivant, et la presse, on s’en doute, est divisée.
 
« Réforme des retraites : Ceux qui vont trinquer » titre Libération en Une. « En repoussant l’âge légal, on atteindra d’abord les ouvriers et les employés qui, encore aujourd’hui, vivent moins longtemps que les autres. »
 
Libération rappelle dans son éditorial que cette réforme n’est pas, sur le fond, une très bonne nouvelle : « Les 60 ans, comme l’on dit, sont nés d’une longue évolution. Certes les données démographiques en modifient le contexte et la réforme du système est à coup sûr nécessaire. Mais si l’on touche à l’âge légal, ce qui semble décidé, on aura fait tourner à l’envers la roue du progrès social. La retraite est une espérance plus que millénaire »
 
Le Figaro présente en une ce dossier comme un duel entre Nicolas Sarkozy et feu François Mitterrand : « Nicolas Sarkozy s’est trouvé un nouvel adversaire et ce n’est pas le premier venu. Pour préparer les esprits à la réforme des retraites, il tire désormais à vue sur les années Mitterrand. »
 
« Le raisonnement est simple: si l’ancien président n’avait pas chargé la barque des dépenses publiques comme il l’a fait, la France n’en serait pas là aujourd’hui. »
 
Et Le Figaro analyse : « Si Nicolas Sarkozy s’en prend au grand homme, c’est parce qu’il a de bonnes chances d’affronter en 2012 quelqu’un qui s’inscrit assez bien dans la tradition du socialisme mitterrandien. Martine Aubry »
 
La méthode de l’annonce de cette réforme cruciale laisse pantois certains éditorialistes, comme dans La République du Centre.
  
« L'Histoire retiendra donc que l'annonce quasi officielle de la fin de la retraite à 60 ans a été faite banalement hier sur internet. En l'occurrence avec la mise en ligne, sur le site de Paris-Match, d'une interview d'Eric Woerth. »
 
« Le tabou des 60 ans est tombé, sans gloire, en catimini, sous l'effet répétitif de fuites plus ou moins organisées. (...) C'est le pilier de la réforme qui échappe à la négociation. (...) Dans un pays où les partenaires sociaux éprouvent tant de difficultés à voir les choses en face, il ne faut pas s'étonner de ce jeu de dupes pratiqué par le gouvernement. »
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Le verrou des 60 ans saute ! Le Télégramme
 
La retraite à soixante ans c’est terminé ! La Provence
 
Strauss-Kahn provoque un accès de fièvre au PS, Le Parisien
 
La retraite aux lambeaux, Le Canard Enchaîné
 
La « Jeanne d’Arc » ira-t-elle mourir chez les Anglais ? Le Parisien
 
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 

Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/03/2017 Revue de presse internationale

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 28 mars : le bras de fer entre Theresa May et Nicola Sturgeon, à la veille du déclenchement du Brexit, l’arrestation de...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse française

"Le mystère Fillon"

Au menu de cette revue de presse française du mardi 28 mars : la suite du mouvement social en Guyane, la convocation de Penelope Fillon par les juges, la contre-attaque de son...

En savoir plus

27/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump, honteux et confus"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 27 mars : la campagne pour le référendum en Turquie, les deux ans de l’intervention de la coalition emmenée par l’Arabie...

En savoir plus

27/03/2017 Guyane

"Je ne sais pas pour qui voter"

Au menu de cette revue de presse française du lundi 27 mars : le mouvement social en Guyane, le chiffrage du programme d’Emmanuel Macron, "l'oubli" de la culture dans la campagne...

En savoir plus

24/03/2017 Londres

"Westminster : Londres pleure les victimes"

Dans la revue de presse internationale du vendredi 24 mars : les hommages aux victimes de l'attentat de Westminster, le meurtre d'un ancien parlementaire russe à Kiev et la...

En savoir plus