Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • En direct : "aucune hypothèse exclue" après la disparition du vol d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Amériques

"Le mélange de pétrole et de produits dispersants est un cauchemar absolu"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/05/2010

Les défenseurs de l'environnement estiment que les produits dispersants utilisés par BP pour endiguer la marée noire sont aussi toxiques que le pétrole lui-même. Le petit-fils du commandant Cousteau, qui a plongé dans le golfe du Mexique, raconte.

AFP - Jacques-Yves Cousteau aurait été "horrifié" en voyant les dégâts causés par la marée noire dans le golfe du Mexique, assure son petit-fils, qui, dans les traces du commandant, a revêtu une combinaison et plongé dans le cocktail de pétrole et de produits dispersants.

"Une vaste zone du golfe est désormais recouverte d'un mélange de pétrole et de produits dispersants. Et, comme nous le craignions, ce mélange n'est pas concentré à la surface", a expliqué Philippe Cousteau Junior sur CNN mardi soir. "C'est un cauchemar absolu", a-t-il ajouté.

Le jeune homme, âgé de 30 ans, est, à l'instar de son grand-père, très impliqué dans la protection de la nature.

"Nous avons plongé à 5, 6 mètres de profondeur et (ce mélange), divisé en de petites particules, ne faisait que tourbilloner autour de nous dans la colonne d'eau, nous enserrant dans un cocktail toxique. C'était très, très angoissant", a-t-il poursuivi.

Le produit dispersant est utilisé par le groupe pétrolier britannique BP, qui exploitait la plateforme qui a sombré le 22 avril au large des côtes américaines, pour diviser le pétrole en de très fines particules. Les défenseurs de la nature, dont Greenpeace, estiment que ces produits sont autant toxiques que le pétrole lui-même.

"Je sais que mon père et mon grand-père en auraient fait autant s'ils étaient vivants. Ils auraient été tout aussi horrifiés que moi par ce que j'ai vu", a observé Philippe Cousteau Junior sur son blog www.earthecho.org/blog.

BP doit décider mercredi s'il tente de stopper la fuite de pétrole en la cimentant.

Mais, a averti M. Cousteau, "même s'ils réussissent à arrêter l'écoulement de pétrole demain, le brut qui s'est écoulé dans la mer va se répandre. Il va être happé par les courants, dont le Gulf Stream qui l'entraînera jusqu'au cercle polaire Arctique, causant de graves dégâts sur son passage".

Première publication : 27/05/2010

  • MARÉE NOIRE

    Le pétrole a cessé de s'écouler dans les eaux du golfe du Mexique

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP a ignoré des signaux d'alerte

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'administration américaine critique la manière dont BP gère la marée noire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)