Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Sports

Nicolas Sarkozy attendu à Genève pour défendre le dossier français

Vidéo par Pauline GODART

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/05/2010

Le président français, Nicolas Sarkozy, se rendra vendredi à Genève, en Suisse, pour défendre personnellement devant l'UEFA la candidature de la France à l'organisation de l'Euro-2016.

REUTERS - Nicolas Sarkozy se rendra vendredi matin à Genève pour défendre la candidature de la France pour l'Euro 2016 de football, annonce jeudi l'Elysée.

Le chef de l'Etat, qui sera accompagné de la ministre de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot et de la secrétaire d'Etat aux Sports Rama Yade, doit intervenir lors du "grand oral" de la délégation française devant le comité de sélection de l'UEFA.

Celui-ci doit annoncer son choix vendredi après avoir auditionné les trois pays candidats, la France étant opposée à la Turquie et à l'Italie.



Nicolas Sarkozy avait reçu en décembre dernier les maires des villes présélectionnées par la Fédération française de football (FFF) pour la candidature française et confirmé à cette occasion que l'Etat débloquerait 150 millions d'euros pour leurs stades.

Il a rencontré en mars la commission d'évaluation de l'UEFA à l'occasion de sa visite en France.

Rama Yade a souligné qu'un des atouts de la candidature française était que "l'Etat s'est mobilisé au maximum" pour la défendre.

"Ce que nous disons nous le ferons, les promesses françaises seront tenues. Nos engagements, ce ne sont pas des promesses mais des engagements fermes", a-t-elle dit à Reuters.

Elle a ajouté que cette candidature s'appuyait aussi "sur un soutien national unanime, de l'Etat, des ministères, des partis politiques, des villes aussi".

"On y croit, on est enthousiaste. Il y a une envie, une détermination qui ne s'est jamais démentie depuis que cette candidature a été présentée", a-t-elle indiqué.

Rappelant que les succès des coupes du monde de football en 1998 ou de rugby en 2007, la secrétaire d'Etat a estimé que la France avait déjà montré "sa capacité d'organiser ce genre d'événements".

"Mais nous faisons table rase du passé. Nous abordons cette candidature avec un esprit neuf : l'enjeu est de contribuer au développement du football en France pour les 50 prochaines années."

 

Première publication : 27/05/2010

  • FOOTBALL

    Qui peut priver la France de l’Euro-2016 ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)