Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

Selon BP, le puits de pétrole n'émettrait plus que des boues

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/05/2010

La compagnie pétrolière britannique a lancé une nouvelle opération pour tenter de colmater la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique. Plusieurs heures après le début de l'intervention, le puits semble ne plus dégager que des boues.

REUTERS - Le puits de pétrole du Golfe du Mexique semble ne plus dégager que des boues, six heures après le début de l'opération de colmatage dite de "top kill", a annoncé mercredi le directeur des opérations du groupe pétrolier.

"Ce que l'on voit sortir au sommet de la conduite montante est selon toute vraisemblance de la boue", a déclaré Doug Suttles lors d'une téléconférence de presse organisée de Louisiane.

"Nous ne pouvons pas le confirmer étant donné qu'il est impossible de prélever un échantillon. Nous ne saurons que nous avons réussi que lorsque plus rien ne sortira", a-t-il ajouté.

L'opération se déroule selon lui comme prévu, et sa réussite ne pourra être confirmée qu'après 24 heures. En cas d'échec, un couvercle sera placé sur le puits pour capter le pétrole, a-t-il ajouté.

L'opération consiste à injecter des fluides de forage lourds, ou "boues", dans le puits pour bloquer l'échappement de pétrole et permettre ainsi de boucher ensuite pour de bon la fuite avec du béton.

Première publication : 27/05/2010

  • ÉTATS-UNIS

    BP tente de cimenter son puits de pétrole endommagé

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    BP a ignoré des signaux d'alerte

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Des actionnaires déposent plainte contre BP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)