Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande le saoudien

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un juge de la Cour constitutionnnelle en fuite au 9è jour de contestation dans le pays

En savoir plus

FOCUS

Argentine : OGM et pesticide, un tandem toxique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Meriam Rhaiem : "Il voulait faire de ma fille une future endoctrinée"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie: le défi vert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Handicap : l'Europe à la traîne ?

En savoir plus

Asie - pacifique

L'homme qui avait attaqué une école maternelle et blessé 32 personnes a été exécuté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2010

Un Chinois a été exécuté dimanche pour avoir attaqué 29 enfants et trois professeurs à l'arme blanche dans une école de l'est du pays. Au moins 27 personnes ont été tuées et plus de 80 autres blessées depuis mars dans des agressions de ce type.

AFP - Un chômeur qui avait attaqué et grièvement blessé à coups de couteau 32 personnes, surtout de jeunes enfants, dans une maternelle dans l'est de la Chine, a été exécuté dimanche, a annoncé l'agence Chine Nouvelle.

Agé de 47 ans, Xu Yuyuan avait blessé au couteau 29 enfants et trois adultes le 29 avril dans une petite école de Taixing, dans la province du Jiangsu, dans la troisième attaque de la sorte en Chine depuis le 23 mars, qui a depuis été suivie de deux autres.

"Xu Yuyuan a été exécuté ce matin", a confirmé à l'AFP un responsable judiciaire de la province du Jiangsu, sous le couvert de l'anonymat.

Xu avait agressé les enfants, la plupart âgés de quatre ans, avec un couteau de 20 centimètres de long. Il avait également blessé deux enseignants et un garde qui tentaient de le maîtriser.

Quatre des victimes avaient été grièvement blessées.

Cinq attaques similaires ont visé des établissements scolaires en Chine au cours des deux derniers mois, faisant au total 17 morts, dont 15 enfants, et plus de 80 blessés. Deux des agresseurs se sont suicidés.

Ces drames ont secoué le pays et les autorités ont ordonné de renforcer les mesures de sécurité autour des établissements scolaires.

L'agresseur, au chômage depuis neuf ans, avait été condamné à mort le 15 mai, au terme d'un procès d'une demi-journée auquel avaient assisté 300 personnes.

Il avait expliqué avoir voulu "se venger de la société", après une série de problèmes dans sa vie personnelle et professionnelle.
 

Première publication : 30/05/2010

COMMENTAIRE(S)