Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Bangladesh bloque Facebook à cause des caricatures du prophète Mahomet

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2010

La Commission de régulation des télécommunications du Bangladesh (BTRC) a bloqué l'accès à Facebook suite à un concours de dessins sur le prophète de l'Islam. Vendredi, des milliers de Bangladeshis dénonçaient une "propagande anti-islamique".

AFP - Le Bangladesh a bloqué l'accès au site internet de Facebook en raison des caricatures du prophète Mahomet et des images "odieuses" des dirigeants de ce pays majoritairement musulman publiées sur ce site, a-t-on annoncé samedi de source officielle.

Facebook a été bloqué samedi soir, a indiqué la Commission de régulation des télécommunications du Bangladesh (BTRC), et un jeune homme a été arrêté par la police.

La décision a été prise après que le site a "blessé les sentiments religieux de la majorité musulmane de la population" en publiant des caricatures de Mahomet, a déclaré à l'AFP le président intérimaire de la BTRC, Mahmud Delwar.

"Certains liens du site contenaient aussi des images odieuses de nos dirigeants, y compris le père de la nation, Cheikh Mujibur Rahman, l'actuel Premier ministre Cheikh Hasina et le dirigeant de l'opposition", a ajouté le responsable.

Les autorités "ne peuvent pas tolérer ces images offensantes", a ajouté Delwar, ajoutant toutefois que le blocage serait "temporaire".

"Facebook sera rouvert dès qu'ils auront effacé les pages qui contiennent ces images odieuses", a-t-il assuré.

Le Bataillon d'action rapide (RAB), une unité d'élite contre la criminalité, a arrêté un jeune homme soupçonné d'être lié à la publication des images attaquant les dirigeants politiques.

"Une équipe spéciale du renseignement de la RAB l'a arrêté et il a été accusé de répandre la malveillance et d'insulter les dirigeants du pays", a déclaré un haut responsable de la RAB, Enamul Kabir.

Vendredi, des milliers de Bangladeshis sont descendus dans la rue de la capitale, Dacca, exigeant l'interdiction de Facebook pour "propagande anti-islamique".

La manifestation répondait à un concours de dessins sur le prophète de l'islam Mahomet, lancé par un usager occidental sur Facebook.

Le Pakistan a pris une décision similaire samedi dernier, qui a frappé également le site de Youtube, et annoncé mercredi dernier le prochain rétablissement de l'accès à ces deux sites, mais pas aux pages aux contenus jugés "blasphématoires".

Première publication : 30/05/2010

  • INTERNET

    La journée Facebook de la caricature de Mahomet provoque l’ire du Pakistan

    En savoir plus

  • INTERNET

    Les Pakistanais privés de Facebook pour un concours de caricatures de Mahomet

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)