Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les musulmans de France sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Bangladesh bloque Facebook à cause des caricatures du prophète Mahomet

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2010

La Commission de régulation des télécommunications du Bangladesh (BTRC) a bloqué l'accès à Facebook suite à un concours de dessins sur le prophète de l'Islam. Vendredi, des milliers de Bangladeshis dénonçaient une "propagande anti-islamique".

AFP - Le Bangladesh a bloqué l'accès au site internet de Facebook en raison des caricatures du prophète Mahomet et des images "odieuses" des dirigeants de ce pays majoritairement musulman publiées sur ce site, a-t-on annoncé samedi de source officielle.

Facebook a été bloqué samedi soir, a indiqué la Commission de régulation des télécommunications du Bangladesh (BTRC), et un jeune homme a été arrêté par la police.

La décision a été prise après que le site a "blessé les sentiments religieux de la majorité musulmane de la population" en publiant des caricatures de Mahomet, a déclaré à l'AFP le président intérimaire de la BTRC, Mahmud Delwar.

"Certains liens du site contenaient aussi des images odieuses de nos dirigeants, y compris le père de la nation, Cheikh Mujibur Rahman, l'actuel Premier ministre Cheikh Hasina et le dirigeant de l'opposition", a ajouté le responsable.

Les autorités "ne peuvent pas tolérer ces images offensantes", a ajouté Delwar, ajoutant toutefois que le blocage serait "temporaire".

"Facebook sera rouvert dès qu'ils auront effacé les pages qui contiennent ces images odieuses", a-t-il assuré.

Le Bataillon d'action rapide (RAB), une unité d'élite contre la criminalité, a arrêté un jeune homme soupçonné d'être lié à la publication des images attaquant les dirigeants politiques.

"Une équipe spéciale du renseignement de la RAB l'a arrêté et il a été accusé de répandre la malveillance et d'insulter les dirigeants du pays", a déclaré un haut responsable de la RAB, Enamul Kabir.

Vendredi, des milliers de Bangladeshis sont descendus dans la rue de la capitale, Dacca, exigeant l'interdiction de Facebook pour "propagande anti-islamique".

La manifestation répondait à un concours de dessins sur le prophète de l'islam Mahomet, lancé par un usager occidental sur Facebook.

Le Pakistan a pris une décision similaire samedi dernier, qui a frappé également le site de Youtube, et annoncé mercredi dernier le prochain rétablissement de l'accès à ces deux sites, mais pas aux pages aux contenus jugés "blasphématoires".

Première publication : 30/05/2010

  • INTERNET

    La journée Facebook de la caricature de Mahomet provoque l’ire du Pakistan

    En savoir plus

  • INTERNET

    Les Pakistanais privés de Facebook pour un concours de caricatures de Mahomet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)