Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Theresa, pas besoin de partir!"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Industrie pharmaceutique : Trump pourrait se montrer plus généreux que prévu

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et si le Royaume-Uni restait..."

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Thuram : "Il faut comprendre le mécanisme du racisme pour pouvoir le dépasser"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Projet de loi antiterroriste : vers un "état d'urgence light" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

Sports

Les sélections africaines prêtent à marquer l'Histoire

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2010

Dans quelques jours sera donné le coup d'envoi de la première Coupe du monde jamais organisée sur le sol africain. L'occasion de briller pour les sélections issues de ce continent passionné de football.

Pour la première fois de l’Histoire, six sélections du continent africain, le Cameroun, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Nigeria, l’Algérie et l’Afrique du Sud, sont qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde.

Dans la lignée des performances historiques des Camerounais en 1990 et des Sénégalais en 2002, qui ne se sont inclinés qu’en quart de finale, ces sélections espèrent marquer les esprits sur le sol africain. Avec des joueurs de classe mondiale, comme le Camerounais Samuel Eto’o et l’Ivoirien Didier Drogba, certaines sélections peuvent même légitimement rêver d’inscrire le nom de leur pays au palmarès de la Coupe du monde.

Favoris et trouble-fêtes

Mais si la tâche semble ardue pour les Éléphants, qui ont hérité du traditionnel groupe de la mort avec le Brésil, le Portugal et la Corée du Nord, le Cameroun se doit de saisir sa chance. Les hommes de Paul Le Guen devront se défaire des Pays-Bas, du Dannemark et du Japon. Un défi à la hauteur des ambitions de tout un peuple.

D’autres comptent bien jouer les trouble-fêtes. Le Ghana, l’Algérie et le Nigeria, tombés dans des groupes équilibrés, comptent s’inviter au deuxième tour. Enfin, l’Afrique du Sud, premier pays africain à organiser un Mondial, a des ambitions limitées. Vu son niveau actuel, il s’agira pour elle d’éviter d’être le premier pays hôte de toute l’histoire de la Coupe du monde à sortir avant les huitièmes de finale…

 

Crédit photo : Allaoua Meziani

Première publication : 03/06/2010

COMMENTAIRE(S)