Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

FRANCE

Arrivée à Paris de six militants français de la flottille "Free Gaza"

©

Vidéo par France 2

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 03/06/2010

Six des neuf Français qui étaient à bord du convoi attaqué lundi par Tsahal ont débarqué ce jeudi à l'aéroport de Roissy. Interrogés dès leur arrivée, ces militants pro-palestiniens ont tous fustigé la "violence" des soldats durant l'assaut.

18 h 35, heure de Paris, les trois derniers ressortissants français de la flottille "Free Gaza" arrivent au terminal 1 de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. 18 h 45, les militants pro-palestiniens ont disparu. Les CRS, en combinaison anti-émeute, les ont promptement raccompagnés sans qu’ils aient eu le temps de faire une déclaration à la presse.

Dans l’assistance venue les accueillir, quelques "Vive la Palestine" fusent, tandis qu’Ahmed Oumimoun, Mouloud Bouzidi et Thomas Sommer-Houdeville sortent à la hâte. La journée du "grand retour" que beaucoup de militants pro-palestiniens attendaient depuis hier vient de prendre fin dans la précipitation.

Quelques heures plus tôt, vers 17 h, l’ambiance était différente. Lors de l’arrivée des trois premiers membres français de l’équipage du convoi international qui a tenté de forcer le blocus de Gaza, les policiers se sont montrés moins expéditifs. Salah Berbagui, Mounia Cherif et Miloud Zenasni ont eu tout le loisir de décrire aux journalistes "l’extrême violence et le caractère disproportionné" du raid israélien. Après les retrouvailles, la jeune Mounia Cherif, membre du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), a précisé à la presse que les soldats israéliens avaient "utilisé des matraques et des tasers" sur les membres des ONG.

"Pas de balles réelles"

Parmi les Français du deuxième vol, Thomas Sommer-Houdeville, membre de la Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP), a précisé à l’AFP que les Israéliens "n’ont pas tiré à balles réelles, mais ont agi avec une grande violence".

Mercredi, neuf ressortissants français appréhendés par les Israéliens ont quitté le pays en direction de la Turquie et de la Grèce. Selon Youssef Benderbal, un autre activiste présent sur la flottille rentré quant à lui dès mardi, l’un des trois derniers français encore à l’étranger se trouvait encore en Turquie ce jeudi. De son côté, le ministère des Affaires étrangères assure qu’ils peuvent rentrer "dès qu’ils le souhaitent".
 

Première publication : 03/06/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Israël justifie son raid en accusant des "terroristes" d’avoir attaqué ses soldats

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Les militants de la flottille accueillis en héros à Istanbul

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)