Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Amériques

La pose d'un dôme sur le puits de pétrole endommagé suscite de nouveaux espoirs

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2010

À la veille de la troisième visite de Barack Obama en Louisiane depuis le début de la marée noire, vendredi, BP a procédé à la pose d'un nouveau dispositif censé mettre un terme à la fuite du puits de pétrole qui souille le golfe du Mexique.

REUTERS - Les robots sous-marins de BP ont installé jeudi avec difficulté un dôme au-dessus du puits de pétrole endommagé dans le golfe du Mexique, annoncent les garde-côtes américains.

"La mise en place du dôme de confinement est un nouveau développement positif dans la dernière tentative de BP d'endiguer la fuite", dit l'amiral des garde-côtes Thad Allen dans ce communiqué relayé par la chaîne CNN.

"Toutefois, il faudra un peu de temps avant que nous puissions confirmer que cette méthode fonctionnera et dans quelle mesure il réduira l'écoulement de pétrole dans
l'environnement", ajoute l'officier.

Sur des images diffusées en direct sur les chaînes CNN et MSNBC, on pouvait voir auparavant la mise en place du dôme cylindrique sur le bloc de tubes prolongateurs du puits, dont du brut et du gaz continuent de s'échapper pendant l'opération.

La compagnie pétrolière estime avoir besoin de 24 heures après s'être assurée que le dispositif est en place pour savoir s'il permettra efficacement d'endiguer la fuite à l'origine de la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.

L'attente inquiète des habitants de Dauphin Island

Le nouveau dispositif doit permettre, grâce à un dôme en forme d'entonnoir, de retenir et recueillir le pétrole afin de l'acheminer vers un bateau-citerne en surface.

La quantité récupérée devrait cependant être moindre qu'attendu au départ de l'opération en raison des difficultés rencontrées dans la section de la colonne montante endommagée du puits.

"Même si elle réussit, cette solution n'est que temporaire et partielle, et nous devons poursuivre notre réponse énergique, nos opérations à la source, en surface et le long de la précieuse côte du golfe" du Mexique, conclut le communiqué. 

Première publication : 04/06/2010

  • MARÉE NOIRE

    Des nappes de pétrole se rapprochent des côtes de Floride

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les vains efforts de BP pour endiguer la marée noire

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Le roi des anti-BP sur la Toile joue les Robin des bois de l'environnement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)