Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 000 experts du Sida et pas de président Macron

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

EUROPE

Un suspect a été arrêté à la suite du double meurtre dans un tribunal de Bruxelles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2010

Un ressortissant iranien de 47 ans suspecté d'avoir abattu froidement un greffier et une juge de paix dans un tribunal de la capitale belge, jeudi, a été interpellé dans un parc de Bruxelles.

AFP - Un suspect a été interpellé à la suite du double meurtre d'une juge de paix et d'un greffier abattus jeudi froidement en pleine salle d'audience à Bruxelles, une affaire qui a choqué la Belgique, a indiqué vendredi à l'AFP le Parquet de Bruxelles.

"Un suspect a été interpellé et identifié", a indiqué le porte-parole du Parquet, Jean-Marc Meilleur.

Il n'a pas été en mesure immédiatement de donner des précisions. Une conférence de presse du Parquet est prévue à 11H00 locales à Bruxelles.

Selon une source judiciaire, l'interpellation s'est produite jeudi soir dans un parc de Bruxelles et le suspect est un ressortissant iranien de 47 ans.

Après le double meurtre jeudi, le suspect avait réussi à prendre la fuite à pied.

A 19h20, des agents de police ont voulu contrôler un homme dans un parc du centre de Bruxelles, mais celui-ci a sorti une arme et s'est mis à tirer des coups de feu en l'air, selon la source. Les policiers ont néanmoins réussi à l'interpeller et l'ont ensuite identifié comme étant l'homme qu'ils recherchaient.

Le suspect a été blessé lors de l'incident.

Selon la radio-télévision flamande VRT, l'homme aurait affirmé avoir agi par vengeance. Mais le porte-parole du Parquet n'était pas encore en mesure de confirmer ce point vendredi matin.

La magistrate et son greffier, Isabelle Brandon et André Bellemans, avaient été abattus par un homme qui assistait à une audience du tribunal de justice de paix, une juridiction traitant notamment des divorces, affaires familiales et conflits de voisinage.

L'affaire --une première dans l'histoire de la Belgique après d'autres incidents ayant mis en cause ces dernières années la sécurité des locaux judiciaires-- a suscité un grand émoi dans le pays.

Jeudi après-midi, le chef du gouvernement, des ministres et des parlementaires belges, et des centaines de magistrats et d'avocats, avaient rendu un hommage solennel aux victimes de cette fusillade.

Première publication : 04/06/2010

COMMENTAIRE(S)