Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

EUROPE

Un suspect a été arrêté à la suite du double meurtre dans un tribunal de Bruxelles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2010

Un ressortissant iranien de 47 ans suspecté d'avoir abattu froidement un greffier et une juge de paix dans un tribunal de la capitale belge, jeudi, a été interpellé dans un parc de Bruxelles.

AFP - Un suspect a été interpellé à la suite du double meurtre d'une juge de paix et d'un greffier abattus jeudi froidement en pleine salle d'audience à Bruxelles, une affaire qui a choqué la Belgique, a indiqué vendredi à l'AFP le Parquet de Bruxelles.

"Un suspect a été interpellé et identifié", a indiqué le porte-parole du Parquet, Jean-Marc Meilleur.

Il n'a pas été en mesure immédiatement de donner des précisions. Une conférence de presse du Parquet est prévue à 11H00 locales à Bruxelles.

Selon une source judiciaire, l'interpellation s'est produite jeudi soir dans un parc de Bruxelles et le suspect est un ressortissant iranien de 47 ans.

Après le double meurtre jeudi, le suspect avait réussi à prendre la fuite à pied.

A 19h20, des agents de police ont voulu contrôler un homme dans un parc du centre de Bruxelles, mais celui-ci a sorti une arme et s'est mis à tirer des coups de feu en l'air, selon la source. Les policiers ont néanmoins réussi à l'interpeller et l'ont ensuite identifié comme étant l'homme qu'ils recherchaient.

Le suspect a été blessé lors de l'incident.

Selon la radio-télévision flamande VRT, l'homme aurait affirmé avoir agi par vengeance. Mais le porte-parole du Parquet n'était pas encore en mesure de confirmer ce point vendredi matin.

La magistrate et son greffier, Isabelle Brandon et André Bellemans, avaient été abattus par un homme qui assistait à une audience du tribunal de justice de paix, une juridiction traitant notamment des divorces, affaires familiales et conflits de voisinage.

L'affaire --une première dans l'histoire de la Belgique après d'autres incidents ayant mis en cause ces dernières années la sécurité des locaux judiciaires-- a suscité un grand émoi dans le pays.

Jeudi après-midi, le chef du gouvernement, des ministres et des parlementaires belges, et des centaines de magistrats et d'avocats, avaient rendu un hommage solennel aux victimes de cette fusillade.

Première publication : 04/06/2010

COMMENTAIRE(S)