Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

EUROPE

Les Grecs manifestent contre la réforme des retraites

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2010

Des milliers de personnes ont manifesté à Athènes, ce samedi, pour protester contre le projet de réforme des retraites préparé par les autorités, qui prévoit un allongement de la durée du travail et une réduction du montant des pensions.

AFP- Quelques milliers de manifestants se sont rassemblés samedi en Grèce pour protester contre la réforme prévue des retraites, qui doit allonger la durée du travail et réduire les pensions, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Sous le mot d'ordre "Bas les pattes de l'assurance sociale", ces manifestations étaient organisées par les deux grandes centrales syndicales du pays, la GSEE (un million d'adhérents) représentant le secteur privé, et l'Adedy (375.000 membres) pour la fonction publique.

Réunis à Athènes sous des banderoles dénonçant aussi "le bradage" des biens publics après l'annonce mercredi dernier d'un train de privatisations touchant notamment les chemins de fer et la poste, les manifestants devaient marcher jusqu'au Parlement.

A Salonique (nord), ils devaient défiler dans le centre-ville.

Le rendez-vous était décrit comme une répétition avant une grève attendue lors du dépôt au Parlement de la réforme, mise au point début mai et généralisant à 65 ans l'âge légal de départ à la retraite.

La GSEE dénonce les "dispositions anti-sociales" de la réforme et l'Adedy réclame "le retrait des mesures anti-populaires du gouvernement, du FMI et de l'UE".

Prévue fin mai, la soumission du texte au vote a été repoussée sur fond de négociations serrées sur l'ampleur des coupes dans les acquis sociaux avec l'Union Européenne et le Fonds Monétaire international.

Dans une question parlementaire vendredi, 14 députés de la majorité socialiste ont appelé le gouvernement à résister aux injonctions des créanciers du pays, qui conduiront selon eux à une "démolition" de l'assurance sociale.

Au bord de la banqueroute, la Grèce s'est résolue le 1er mai dernier à une thérapie de choc conditionnant la délivrance sur trois ans de prêts bilatéraux de 110 milliards d'euros consentis par l'UE et le FMI.

Première publication : 05/06/2010

  • GRÈCE

    Nouvelle manifestation à Athènes contre le plan d'austérité

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Un premier prêt de 14,5 milliards d'euros a été versé à Athènes

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Le gouvernement adopte une réforme drastique des retraites

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)