Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : les populistes s'enracinent

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : bras de fer entre le gouvernement et la Haute Cour

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle-2017 : Macron fait cavalier seul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : le président sortant Yahya Jammeh reconnaît sa défaite

En savoir plus

Moyen-orient

L'armée israélienne tue quatre Palestiniens au large de la bande de Gaza

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/06/2010

Une patrouille de l'armée israélienne a tué quatre Palestiniens embarqués sur un bateau au large de la bande de Gaza. Selon Tsahal, il s'agissait d'un commando qui s'apprêtait à commettre un attentat.

AFP - Quatre membres d'un groupe armé palestinien ont été tués lundi au large de Gaza par l'armée israélienne qui affirme avoir déjoué une "attaque terroriste".

Un chef des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a confirmé à l'AFP que les quatre tués étaient des activistes, mais a précisé qu'il s'agissait d'un entraînement et non d'une opération.

Selon des témoins palestiniens, le bateau à bord duquel se trouvaient les activistes a été attaqué par des vedettes et des hélicoptères israéliens au large du camp de réfugiés de Nousseïrat, au sud de la ville de Gaza, vers 04H00 (01H00 GMT).

Deux heures plus tard, quatre corps revêtus de combinaison de plongée ont été repêchés et transportés dans une morgue de Gaza, ont indiqué des sources médicales et des témoins palestiniens. Les tués étaient âgés de 34, 25, 21 et 20 ans, a-t-on indiqué de source hospitalière.

Les recherches se poursuivaient pour retrouver deux autres passagers portés disparus, selon des sources palestiniennes.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'armée israélienne a confirmé qu'une patrouille de marine avait repéré une embarcation avec à son bord "un groupe de terroristes qui portaient des combinaisons de plongée en route pour commettre une attaque terroriste", sans précision sur l'objectif.

"Les soldats ont ouvert le feu et touché plusieurs d'entre eux", a ajouté le porte-parole sans autres détails.

Un chef des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, qui s'est présenté sous le nom d'Abou al-Walid a affirmé à l'AFP avoir survécu aux tirs israéliens.

"Nous étions un groupe des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa en cours d'entraînement habituel sur la côte de Gaza. A l'aube, nous avons été surpris par des dizaines de navires militaires israéliens qui ont ouvert le feu sur nous et nous ont bombardés", a-t-il indiqué.

"Quatre d'entre nous ont été tués, deux ont échappé à cette tentative d'assassinat et un est toujours manquant", a-t-il ajouté, précisant que l'entraînement se déroulait à partir d'une barque dépourvue d'armement.

En début de matinée, l'armée de l'air israélienne a lancé un raid dans le nord de la bande de Gaza contre un groupe armé qui tentait de tirer des roquettes contre Israël.

Un Palestinien armé a été légèrement blessé lors de la frappe israélienne, selon des sources médicales et sécuritaires palestiniennes. Le raid s'est produit à l'est du camp de réfugiés de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza.

L'armée a affirmé dans un communiqué que l'attaque "visait un groupe de terroristes qui s'aprrêtaient à tirer des roquettes sur Israël", ajoutant que plus de dix roquettes et obus de mortier avaient été tirés sur le sud d'Israël au cours des trois semaines écoulées.

Première publication : 07/06/2010

  • PROCHE- ORIENT

    Qui pour mener l'enquête sur l'assaut israélien contre la "flottille de la paix" ?

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Manifestations dans les grandes villes du monde contre la politique israélienne à Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)