Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cyberattaque de Sony : quand les hackers deviennent des terroristes

En savoir plus

Asie - pacifique

Le groupe taïwanais Foxconn augmente les salaires de ses employés

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/06/2010

À la suite d'une vague de suicides sur ses sites de Shenzhen, Foxconn Technology a décidé d'accroître de 70 % les salaires de ses employés qui y travaillent, afin qu'ils puissent diminuer le nombre d'heures supplémentaires qu'ils effectuent.

AFP - Le groupe taïwanais Foxconn Technology, qui a récemment déploré une série de suicides dans ses usines de Shenzhen (sud de la Chine), a annoncé lundi une hausse de 70% des salaires des employés dans ces usines.

A compter du 1er octobre, l'entreprise qui fournit des composants électroniques pour des multinationales comme Dell, Apple, Hewlett-Packard, fera passer les salaires mensuels des ouvriers travaillant à Shenzhen de 1.200 yuans à 2.000 yuans (290 dollars), a déclaré une porte-parole du groupe.

"Cette augmentation de salaires va réduire les heures supplémentaires en tant que nécessité pour certains employés et elles constitueront désormais un choix personnel pour beaucoup d'employés", a indiqué Foxconn dans un communiqué.

"Nous reconnaissons notre responsabilité en notre qualité de leader dans la fabrication de composants électroniques et nous prenons cette responsabilité très au sérieux", a déclaré le président et fondateur du groupe, Terry Gou, dans un communiqué.

En cinq mois, une dizaine d'employés se sont suicidés dans les usines de Shenzhen, mettant en lumière les conditions de vie éprouvantes des ouvriers d'un pays dont les manufactures ont fait la richesse depuis 30 ans.

Pour des groupes de défense des travailleurs, cette série de suicides dans les usines chinoises du groupe taiwanais reflète les difficiles conditions de vie de millions d'ouvriers en Chine, astreints à de longs horaires et d'intenses pressions, vivant souvent dans des dortoirs et loin de leurs familles.

Première publication : 07/06/2010

  • CHINE

    Vague de suicides dans l’usine qui construit l’iPad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)