Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Culture

L'auteur des caricatures décriées de Mahomet quitte la presse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2010

Le caricaturiste danois Kurt Westergaard (photo), auteur de dessins controversés de Mahomet et menacé de mort à plusieurs reprises, met fin à 25 ans de carrière au quotidien Jyllands-Posten "pour la sécurité du journal et de ses employés".

AFP - Le caricaturiste danois Kurt Westergaard, auteur de dessins controversés de Mahomet et menacé de mort à plusieurs reprises, met fin à 25 ans de carrière au quotidien Jyllands-Posten et va se consacrer à l'aquarelle pour exposer en galerie, a-t-il dit lundi à l'AFP.

"Je prends ma retraite de Jyllands-Posten le 1er juillet, car j'estime qu'il est temps. Je ne veux plus constituer un danger pour la sécurité du quotidien et de ses employés et je veux tout simplement faire autre chose" a-t-il expliqué.

A 75 ans, qu'il fêtera le 13 juillet, le caricaturiste dit avoir envie de se "consacrer entièrement à autre chose qu'aux caricatures", ayant passé "un accord avec la galerie Draupner à Skanderborg" pour exposer ses futures créations, notamment des aquarelles.

Le Danois est connu pour avoir dessiné la caricature la plus décriée de Mahomet, représentant le prophète avec la tête couverte d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

Ce dessin faisait partie de douze caricatures de Mahomet publiées en septembre 2005 par Jyllands-Posten. Leur publication avait provoqué début 2006 une tempête de protestations contre le Danemark dans le monde musulman et contre le journal et son caricaturiste-vedette, objet de diverses menaces et projets d'attentat.

M. Westergaard avait été mis en congé par Jyllands-Posten pour des raisons de sécurité en novembre 2009 après la découverte de projets d'attaque contre le journal par deux hommes arrêtés l'automne dernier à Chicago.

Il a été victime le 1er janvier d'une tentative d'assassinat par un Somalien dans sa maison près d'Aarhus (centre-ouest), ne parvenant à se sauver qu'en se réfugiant dans sa salle de bains à la porte blindée. Depuis son agression, il est sous protection policière rapprochée.

"J'espère que mon départ contribuera à réduire le niveau de menaces contre Jyllands-Posten", a-t-il souligné.

Première publication : 08/06/2010

COMMENTAIRE(S)