Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • Le siège du parti de l'ex-président Gbagbo mis à sac

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Culture

L'auteur des caricatures décriées de Mahomet quitte la presse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2010

Le caricaturiste danois Kurt Westergaard (photo), auteur de dessins controversés de Mahomet et menacé de mort à plusieurs reprises, met fin à 25 ans de carrière au quotidien Jyllands-Posten "pour la sécurité du journal et de ses employés".

AFP - Le caricaturiste danois Kurt Westergaard, auteur de dessins controversés de Mahomet et menacé de mort à plusieurs reprises, met fin à 25 ans de carrière au quotidien Jyllands-Posten et va se consacrer à l'aquarelle pour exposer en galerie, a-t-il dit lundi à l'AFP.

"Je prends ma retraite de Jyllands-Posten le 1er juillet, car j'estime qu'il est temps. Je ne veux plus constituer un danger pour la sécurité du quotidien et de ses employés et je veux tout simplement faire autre chose" a-t-il expliqué.

A 75 ans, qu'il fêtera le 13 juillet, le caricaturiste dit avoir envie de se "consacrer entièrement à autre chose qu'aux caricatures", ayant passé "un accord avec la galerie Draupner à Skanderborg" pour exposer ses futures créations, notamment des aquarelles.

Le Danois est connu pour avoir dessiné la caricature la plus décriée de Mahomet, représentant le prophète avec la tête couverte d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

Ce dessin faisait partie de douze caricatures de Mahomet publiées en septembre 2005 par Jyllands-Posten. Leur publication avait provoqué début 2006 une tempête de protestations contre le Danemark dans le monde musulman et contre le journal et son caricaturiste-vedette, objet de diverses menaces et projets d'attentat.

M. Westergaard avait été mis en congé par Jyllands-Posten pour des raisons de sécurité en novembre 2009 après la découverte de projets d'attaque contre le journal par deux hommes arrêtés l'automne dernier à Chicago.

Il a été victime le 1er janvier d'une tentative d'assassinat par un Somalien dans sa maison près d'Aarhus (centre-ouest), ne parvenant à se sauver qu'en se réfugiant dans sa salle de bains à la porte blindée. Depuis son agression, il est sous protection policière rapprochée.

"J'espère que mon départ contribuera à réduire le niveau de menaces contre Jyllands-Posten", a-t-il souligné.

Première publication : 08/06/2010

COMMENTAIRE(S)