Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Le PSG s'offre un succès de prestige face au Barça

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Culture

L'auteur des caricatures décriées de Mahomet quitte la presse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2010

Le caricaturiste danois Kurt Westergaard (photo), auteur de dessins controversés de Mahomet et menacé de mort à plusieurs reprises, met fin à 25 ans de carrière au quotidien Jyllands-Posten "pour la sécurité du journal et de ses employés".

AFP - Le caricaturiste danois Kurt Westergaard, auteur de dessins controversés de Mahomet et menacé de mort à plusieurs reprises, met fin à 25 ans de carrière au quotidien Jyllands-Posten et va se consacrer à l'aquarelle pour exposer en galerie, a-t-il dit lundi à l'AFP.

"Je prends ma retraite de Jyllands-Posten le 1er juillet, car j'estime qu'il est temps. Je ne veux plus constituer un danger pour la sécurité du quotidien et de ses employés et je veux tout simplement faire autre chose" a-t-il expliqué.

A 75 ans, qu'il fêtera le 13 juillet, le caricaturiste dit avoir envie de se "consacrer entièrement à autre chose qu'aux caricatures", ayant passé "un accord avec la galerie Draupner à Skanderborg" pour exposer ses futures créations, notamment des aquarelles.

Le Danois est connu pour avoir dessiné la caricature la plus décriée de Mahomet, représentant le prophète avec la tête couverte d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

Ce dessin faisait partie de douze caricatures de Mahomet publiées en septembre 2005 par Jyllands-Posten. Leur publication avait provoqué début 2006 une tempête de protestations contre le Danemark dans le monde musulman et contre le journal et son caricaturiste-vedette, objet de diverses menaces et projets d'attentat.

M. Westergaard avait été mis en congé par Jyllands-Posten pour des raisons de sécurité en novembre 2009 après la découverte de projets d'attaque contre le journal par deux hommes arrêtés l'automne dernier à Chicago.

Il a été victime le 1er janvier d'une tentative d'assassinat par un Somalien dans sa maison près d'Aarhus (centre-ouest), ne parvenant à se sauver qu'en se réfugiant dans sa salle de bains à la porte blindée. Depuis son agression, il est sous protection policière rapprochée.

"J'espère que mon départ contribuera à réduire le niveau de menaces contre Jyllands-Posten", a-t-il souligné.

Première publication : 08/06/2010

COMMENTAIRE(S)