Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Un homme à la hauteur", le nain Dujardin

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Moqtada al-Sadr, l'agitateur

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi Travail : la bataille s'engage au Parlement (partie 2)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Isabelle Kocher, seule dirigeante du CAC 40

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Lui, candidat"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Hollande est-il un homme de gauche ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Biya en visite au Nigeria

En savoir plus

Sports

Favoris du groupe E, les Pays-Bas très attendus face au Cameroun

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2010

Tête de série du groupe E, les Pays-Bas affronteront, le 24 juin, une équipe du Cameroun qui, après une Coupe d'Afrique des nations décevante, devra faire ses preuves face aux joueurs de Bert van Marwijk.

Du 1er au 10 juin, évènement planétaire oblige, la chronique sport du journal de 23 heures (heure de Paris) de FRANCE 24 sera entièrement dédiée au Mondial-2010.

 

REUTERS - Le sélectionneur néerlandais Bert van Marwijk a reconnu lundi prendre un risque en conservant son ailier Arjen Robben, blessé, dans sa liste des 23 pour la Coupe du monde en Afrique du Sud.

L'attaquant du Bayern Munich s'est fait une déchirure à la cuisse gauche samedi à la fin du match amical entre les Pays-Bas et la Hongrie (6-1) à Amsterdam.

"Je suis déterminé à prendre le risque de garder Robben dans la sélection", a indiqué Van Marwijk à Reuters.

"Autrefois, il fallait quatre à six semaines pour soigner une telle blessure, mais aujourd'hui, on dispose de méthodes plus développées."

Robben s'est dit de son côté confiant dans ses chances de pouvoir rejoindre ses partenaires, arrivés dimanche en Afrique du Sud.

"Je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour récupérer à temps", a-t-il déclaré après une séance de soins à Rotterdam. "Je suis confiant et maintenant, il faut voir ce qu'on peut faire pour accélérer le processus."

"Je suis presque sûr de pouvoir partir en Afrique du Sud, mais je ne peux pas dire si ce sera dans quatre jours ou dans une semaine."

 

Première publication : 08/06/2010

  • COUPE DU MONDE 2010

    L'Angleterre, épouvantail d'un groupe C équilibré

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    L'Argentine, grande favorite du groupe B

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)