Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

L'Argentine de Maradona, un favori aux pieds d'argile

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/06/2010

Avec un Diego Maradona aux commandes et un Lionel Messi en fer de lance de l'attaque, l'Argentine rêve de conquérir un troisième étoile. Bien qu'elle figure au rang des favoris, l'Albiceleste a encore quelques réglages à effectuer...

Adulé et controversé à la fois, le sélectionneur argentin, Diego Maradona, a réussi, non sans difficultés, à qualifier l'Albiceleste pour le Mondial-2010. Opposés dans le groupe B à la Corée du Sud, à la Grèce et au Nigeria, l'Argentine rêve de renouer avec son passé glorieux.

“On n’a pas la pression, c’est celui qui doit se rend tous les jours au travail pour ramener un peu de soupe à la maison qui a la pression.” Réponse classique d’un Maradona confiant. “Parce qu’on a des bons joueurs et parce que je crois à ce que j’apporte quotidiennement à chacun d’eux lors de l’entraînement. Cette équipe me fait beaucoup penser à celle qui a remporté la Coupe en 1986. Elle a soif de gloire”, a récemment  expliqué "Pibe del oro" lors d’une conférence de presse.
 
Critiques acerbes
 
Pourtant tout n’a pas été facile pour Maradona. Alors que le réservoir argentin regorge de talents individuels comme celui de la star mondiale du Barça, Lionel Messi, le Mancunien Carlos Tevez ou encore le Madrilène Gonzalo Higuain, la sélection version Diego n’a pas convaincu. Associés, ces joueurs peinaient à jouer ensemble et à imposer leur loi. Même contre les plus petits. Une hérésie pour un pays où le football est roi.
 
Tout au long de la laborieuse campagne de qualification de l’Albiceleste, les critiques se sont fait de plus en plus acerbes. Mais à l’approche du Mondial, l’espoir semble renaître du côté de Buenos Aires. “Ici tout le monde espère être champion, mais je crois qu’une place parmi les quatre premiers serait déjà un bon résultat”, affirme Bernardo Troncha, journaliste à "Diario Y Noticias". Pas sûr que Maradona et Messi s’en contentent…
 
 

Première publication : 09/06/2010

  • FOOTBALL

    Messi vs Maradona ?

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    L'Angleterre, épouvantail d'un groupe C équilibré

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2010

    Favoris du groupe E, les Pays-Bas très attendus face au Cameroun

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)