Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Afrique

La France restitue officiellement au Sénégal sa base militaire de Dakar

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/06/2010

Les 1 200 militaires français positionnés à Dakar s'apprêtent à quitter définitivement leur base. Le Sénégal redevient ainsi maître de la sécurité de son territoire, même si la France y maintiendra un dispositif de quelque 300 hommes.

AFP - Les emprises militaires françaises au Sénégal seront "symboliquement" restituées mercredi aux autorités sénégalaises, 300 soldats français devant toutefois rester stationnés dans ce pays, a annoncé mardi soir le ministère français de la Défense.

"Une cérémonie de restitution symbolique des emprises occupées par les forces françaises au Sénégal aura lieu au camp Bel Air, le 9 juin, à Dakar", a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Elle est organisée conjointement par le Sénégal et la France, qui sera représentée par le vice-amiral d’escadre Philippe Combes de l’état-major des armées", a-t-il précisé.

Le ministère note que "cette cérémonie marque le point de départ de l’évolution du dispositif français au Sénégal où la France ne conservera plus de base militaire".

"En accord avec le Sénégal, la France propose de conserver à Dakar un simple 'pôle opérationnel de coopération à vocation régionale', fort d’environ trois cents militaires", confirme-t-il encore.

Dakar, avec quelque 1.200 hommes prépositionnés, constituait l'une des trois installations permanentes de l'armée française en Afrique, avec Libreville et Djibouti.

En février, la France et le Sénégal s'étaient entendus pour fermer les bases françaises à Dakar.

Le communiqué du ministère ne précise pas le calendrier de retrait des forces françaises.

Première publication : 09/06/2010

  • SÉNÉGAL

    Les bases françaises de Dakar passent sous contrôle sénégalais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)